OL : Les Bad Gones ne visaient pas seulement Lacazette

OL : Les Bad Gones ne visaient pas seulement Lacazette

Photo Icon Sport

Trois jours après la défaite dans le derby à Saint-Etienne (2-0), l’Olympique Lyonnais avait été confronté à la colère de ses supporters. En effet, la victoire contre Nancy (4-0) n’avait pas suffi pour tout effacer.

Il faut dire que le public n’avait pas oublié les déclarations d’Alexandre Lacazette, d’où la banderole : « avant de parler de vos envies d’ailleurs, faites gagner votre club formateur ». Mais que l’attaquant lyonnais se rassure, il n’était pas le seul joueur visé par les Bad Gones 1987.

« Concernant la banderole ayant fait couler beaucoup d'encre, que les médias et les bons penseurs du football ont attribuée à Alexandre Lacazette : nous tenons à préciser que si nous avions voulu cibler un joueur en particulier, nous l'aurions fait sans aucune retenue et n'aurions pas utilisé la 2e personne du pluriel, nous avons encore quelques notions de grammaire, a corrigé le groupe de supporters. Il n'est pas le seul à avoir eu ces derniers temps des déclarations maladroites et déplacées, le moment nous a paru opportun de faire passer ce message. »

L’attitude de Lacazette en cause

Alors pourquoi Lacazette a-t-il été sifflé à sa sortie contre Nancy ? « Ce qui a été reproché à Alexandre par ces quelques sifflets, ce n'est évidemment pas son rendement sur le terrain et ses seules déclarations pré-derby, mais une attitude générale envers les supporters, peut-on lire dans le communiqué. Force est de constater que les statistiques ne font pas tout pour faire l'unanimité auprès du public. » Il n’empêche que le meilleur buteur de Lyon a été touché par le traitement infligé par les fidèles du Parc OL.