OL : L'Europe veut PSG-Bayern ? Lyon doit faire pleurer l'Europe

OL : L'Europe veut PSG-Bayern ? Lyon doit faire pleurer l'Europe

Photo Icon Sport

L'Olympique Lyonnais ne sera pas favori ce mercredi soir face au Bayern Munich. Une belle occasion pour l'OL de signer un exploit XXL de plus.

Le club de Jean-Michel Aulas a l’occasion d’écrire la plus belle page de son histoire face au Bayern Munich dans une demi-finale de Ligue des champions pour laquelle l’Olympique Lyonnais ne sera pas le favori, c’est le moins que l’on puisse dire. Mais c’était déjà le cas lors des huitièmes de finale contre la Juventus, et que dire du quart de finale face à Manchester City. Alors que le Paris Saint-Germain a déjà son ticket pour la finale de dimanche prochain à Lisbonne, nombreux sont ceux à rêver d’une finale entre le PSG et le Bayern Munich, comme si l’OL n’était promis qu’à un carnage face à l’ogre allemande. Mais pour Vincent Duluc, si effectivement on oublie un peu Lyon, c’est l’occasion ou jamais pour l'équipe de Rudi Garcia de renverser les pronostics et de montrer que l’Olympique Lyonnais n’est pas là par hasard et mérite sa place à la table des grands.

Dans L’Equipe, le journaliste est conscient de ce qui attend l’OL ce mercredi soir. « L’évidence est qu’un PSG- Bayern représenterait mieux l’idée que l’essentiel de l’Europe se fait d’une finale de la Ligue des champions. Et de même que ce journal n’avait jamais eu l’honneur de présenter une demi-finale de Ligue des champions d’un club français en même temps que le compte rendu d’une autre, l’Olympique Lyonnais ne s’attendait pas à devoir accomplir un exploit immense pour avoir la chance de rejouer la finale de la Coupe de la Ligue. Il y a beaucoup plus sérieux que cela. Il y a l’histoire. Ce serait dommage, quand même, d’avoir embêté son monde aussi longtemps, aussi joliment et aussi profondément pour soudain s’abstenir et accepter le destin que la majorité lui réserve, le retour à la vie ordinaire et à la maison. L’OL porte un espoir plus grand », explique Vincent Duluc avant cet énorme rendez-vous pour Lyon.