OL : L'Espagne encensée, Lyon critiqué... Genesio n'y comprend rien

OL : L'Espagne encensée, Lyon critiqué... Genesio n'y comprend rien

Photo Icon Sport

Auteur d’un début de saison mitigé, l’Olympique Lyonnais souffre toujours d’un manque de régularité dans ses performances.

Le club rhodanien sait hausser son niveau de jeu pour battre Manchester City (1-2) et l’Olympique de Marseille (4-2) dans la même semaine. Mais peut aussi laisser filer des points face à des adversaires à sa portée comme le Stade Malherbe Caen (2-2) ou le FC Nantes (1-1). Une analyse qui agace Bruno Genesio, d’où son coup de gueule en citant l’exemple de la Roja, battue par l’Angleterre lundi en Ligue des Nations.

« L'Espagne a eu énormément de mal à faire le jeu face à un bloc bas et ils ont pris 3-2 sur 5 tirs cadrés. Aujourd'hui c'est un constat général sur le foot moderne, s’est défendu l’entraîneur de l’OL. On stigmatise des constats sur notre équipe qui sont vrais mais qui sont aussi vrais pour d'autres équipes. Et pas des petites équipes, on parle de l'Espagne. Contre la Russie au Mondial, c'était pareil. »

Genesio s’attaque aux médias

« Il n'y a pas que Lyon, a insisté le coach qui s’est plaint des médias. C'est là où je vous en veux un peu, c'est que vous pouvez avoir ces réflexions mais vous vous focalisez sur le négatif et ça rentre dans la tête de mes joueurs. Mais pourtant, il ne faut pas sortir de Saint-Cyr pour comprendre ça. » Si Genesio souhaite définitivement balayer cette théorie, un succès convaincant face à Nîmes vendredi serait bienvenu.