OL : JRA à Rennes pour 30 ME, l’étonnante stratégie de Lyon

OL : JRA à Rennes pour 30 ME, l’étonnante stratégie de Lyon

Photo Icon Sport

Frustré par son faible temps de jeu, Jeff Reine-Adélaïde a émis le souhait de quitter l’Olympique Lyonnais. Le milieu de terrain espère rejoindre le Stade Rennais, mais le prix réclamé pour son transfert ne facilitera pas son départ.

La sortie médiatique de Jeff Reine-Adélaïde à peine digérée, l’Olympique Lyonnais s’était empressé de calmer son milieu de terrain. Le directeur sportif Juninho avait rapidement écarté l’hypothèse d’un départ de l’ancien Angevin, et ce malgré la colère du joueur quant à son faible temps de jeu et les promesses non tenues par ses supérieurs. Mais comme on pouvait s’en douter, le discours du Brésilien était avant tout destiné aux éventuels admirateurs de « JRA ».

L’OL veut 30 M€

Le club rhodanien, conscient qu’il sera difficile de conserver un élément potentiellement perturbateur dans son vestiaire, a bien ouvert la porte. D’autant que selon L’Equipe, l’absence d’offre pour Houssem Aouar, Moussa Dembélé et Memphis Depay incite la direction à le pousser vers la sortie. Mais pas à n’importe quel prix. En effet, l’Olympique Lyonnais, qui avait misé 25 M€ (+2,5 M€ de bonus) sur Reine-Adélaïde l’été dernier, ne négociera pas en dessous de 30 M€ hors bonus. Autrement dit, le demi-finaliste compte bien réaliser une plus-value sur un joueur peu utilisé et victime d’une grave blessure au genou l’hiver dernier.

On apprend donc sans surprise que le Stade Rennais, qui a les faveurs de l'international Espoirs français, ne compte pas débourser un tel montant. Le club breton prépare plutôt des offres avec un joueur dans la transaction. Une solution que Lyon devra finir par envisager puisque la direction a demandé aux formations allemandes de cesser toute négociation afin de se concentrer sur la piste rennaise. Il ne sera donc pas possible de faire monter les enchères.