OL : Il avait défié Aulas à Lyon, il est accusé de mentir

OL : Il avait défié Aulas à Lyon, il est accusé de mentir

Photo Icon Sport

Le week-end dernier, dans un entretien accordé à l'Equipe, Mapou Yanga-Mbiwa avait sévèrement jugé l'attitude des dirigeants de l'Olympique Lyonnais, le défenseur mis au placard depuis plus d'un an et demi estimant que ces derniers n'avaient pas été réglos avec lui alors qu'un départ était envisageable. A un an de la fin de son contrat avec l'OL, l'ancien montpelliérain, recruté à l'AS Rome en 2015, s'est fait sérieusement rappeler à l'ordre par Jean-Michel Aulas, lequel a rappelé que le défenseur touchait quand même 320.000 euros par mois comme salarié de Lyon.

Et le président de l'Olympique Lyonnais de mettre les choses au point. « Je m’inscris en faux sur tout ce que Mapou a dit. Il faut simplement qu’il fasse attention à ce qu’il dit, parce que ce n’est pas toujours la réalité. Il a dit qu’il avait reçu des propositions et qu’on les avait bloquées, c’est faux. À chaque fois qu’il a eu l’opportunité de quitter le club, il est resté pour raisons familiales, ce que je comprends tout à fait. Ce que je ne peux pas comprendre, c’est qu’il dise des choses fausses. Mapou est un garçon adorable. Il est payé depuis 2 ans, et est à la disposition de l’entraîneur. Il fait d’ailleurs partie du groupe pour la reprise de jeudi. S’il arrive à convaincre l’entraîneur, il pourra jouer. Mais si les entraîneurs successifs ne l’ont pas fait jouer, c’est peut-être qu’il y a une raison », a fait remarquer Jean-Michel Aulas, pas décidé à ce que Mapou Yanga-Mbiwa se fasse passer pour une victime du côté de l'OL.