OL : Griezmann à l'OL, ça s'est vraiment joué à pas grand-chose

OL : Griezmann à l'OL, ça s'est vraiment joué à pas grand-chose

Photo Icon Sport

Avec des si Javier Pastore aurait débuté à l'ASSE, Kylian Mbappé se serait fait connaître à Caen...et Antoine Griezmann aurait signé à l'Olympique Lyonnais lorsqu'il avait 15 ans. Mais il est toujours facile de réécrire l'histoire, et ce mardi, sur le site Olympique-et-Lyonnais.com Gérard Bonneau, qui a déniché tant de joueurs prestigieux pour le compte de l'OL, revient sur la manière dont le club rhodanien a raté l'occasion de faire venir Antoine Griezmann.

Et le club rhodanien a des circonstances atténuantes. même si Gérard Bonneau admet que c'est tout de même son plus grand regret, lui qui a quitté cette année l'Olympique Lyonnais pour rejoindre le Servette. « J’avais une personne avec moi à la cellule qui voulait le recruter à tout prix. Il faut quand même savoir qu’on lui a fait une proposition. Mais il était de Mâcon, donc il était de la région Bourgogne. Il n’avait donc pas le droit de venir à Lyon, puisque c’était à plus de 50 km de chez lui. Il fallait qu’il reste au moins jusqu’à ses 15 ans dans sa région. A l’époque, quand on le voyait à l’essai le mercredi après-midi, il y avait aussi Yannis Tafer. Comme il était de Grenoble, il avait le droit de signer. Chez les jeunes de 13 ans on avait déjà Clément Grenier, Alexandre Lacazette, Enzo Réale, Xavier Chavalerin, Thomas Fontaine ou Sébastien Faure, mais il y avait un couac au niveau de la réglementation pour Griezmann. S’il avait habité dans la région Rhône-Alpes, je pense qu’on le fait signer », explique Gérard Bonneau, qui a eu cependant l'occasion de détecter d'autres pépites pour le compte de l'OL, et notamment Hatem Ben Arfa.