OL : Garcia avait raison, Bouna Sarr a convaincu Cornet

OL : Garcia avait raison, Bouna Sarr a convaincu Cornet

Photo Icon Sport

Désormais latéral gauche de l'Olympique Lyonnais, Maxwel Cornet avoue avoir finalement compris le choix de Rudi Garcia grâce à un joueur de l'OM.

Même s’il a peu de supporters du côté de l’Olympique de Marseille et de l’Olympique Lyonnais, Rudi Garcia n’est pas un pestiféré dans son vestiaire et l’entraîneur français sait faire des choix qui s’avèrent parfois judicieux. Répondant à l’Agence France Presse, Maxwel Cornet avoue que si dans un premier temps son repositionnement défensif ne lui semblait pas devoir durer, discuter avec Bouna Sarr, qui avait vécu la même chose avec Rudi Garcia à l’OM, a fini de le convaincre. Au point même que l’international ivoirien est prêt à faire des efforts supplémentaires pour s’installer durablement dans ce rôle de latéral.

Pour Maxwel Cornet, le challenge est de prouver à Rudi Garcia que ce choix était le bon. « Dans un premier temps, je pensais que ce serait seulement pour un match, pour dépanner, car nous avions pas mal de blessés cet hiver. Et au fil des matches, j'ai vu que l'entraîneur m'a laissé à ce poste et j'ai commencé à prendre des marques. Nous en avons parlé avec Bouna Sarr de Marseille avec qui j'ai joué à Metz et qui a été repositionné par Rudi Garcia. Au début, avant que je ne sois concerné par ce changement de poste, je le chambrais et je lui demandais : Qu'est-ce que tu fais derrière, toi qui aimes dribbler ?" Il s'éclate et moi je commence à m'éclater. Cela demande un effort psychologique, car il faut avoir le déclic. Il faut se dire qu'il n'y aura plus les mêmes attentes, plus le même poste. À partir du moment où tu as compris que tu recules d'un cran, après cela va tout seul. [...] Je sais que le coach me fait confiance à ce poste et je vais travailler pour lui montrer que je peux lui rendre cette confiance », prévient, dans cet entretien à l’AFP, Maxwel Cornet à deux jours du déplacement de l’Olympique Lyonnais à Turin pour y défier la Juventus en match retour des huitièmes de finale de la Ligue des champions.