OL : Fekir bradé au mercato, Aulas a évité un clash

OL : Fekir bradé au mercato, Aulas a évité un clash

Photo Icon Sport

Officiellement joueur du Bétis Séville, Nabil Fekir n’aura finalement rapporté que 20 ME hors bonus à l’Olympique Lyonnais.

Une somme un peu décevante pour le club rhodanien au vu des tarifs pratiqués ces derniers mois dans le monde du football, et qui laisse pour une fois planer un doute sur les négociations menées par Jean-Michel Aulas. Mais selon RMC, qui est revenu en largeur sur ce dossier important du mercato lyonnais, le président des Gones n’a pas eu le choix de céder Nabil Fekir à ce prix-là. Et pour cause, « JMA » avait donné sa parole à Nabil Fekir, à qui il avait promis un bon de sortie. Et malgré l’intérêt de Naples, le Bétis a été le seul club à faire une offre ferme à Lyon pour son capitaine…

« Si Naples a montré un intérêt tardif pour le champion du monde, le Betis a été le seul à passer à l’action, et à formuler une offre pour lui. Offre que Jean-Michel Aulas aurait dans l’absolu pu refuser, mais le dirigeant avait annoncé dès le mois de mai un bon de sortie pour Fekir, et n’a semble-t-il pas voulu revenir sur ses paroles, pas plus qu’il n’a souhaité aller contre la volonté de son joueur, déterminé à découvrir un autre championnat et séduit par le projet andalou » explique la radio, pour qui Jean-Michel Aulas n'a pas souhaité aller au clash avec son international français après la promesse faite à ce dernier et surtout après la saison décevante de celui dont la forme physique interroge, alors qu’il ne semble plus capable depuis un moment de disputer un match dans son intégralité.