OL : Faivre trop tendre, Aulas ne le rate pas

OL : Faivre trop tendre, Aulas ne le rate pas

Icon Sport

Cet hiver, l’OL a cassé sa tirelire pour recruter Romain Faivre en provenance de Brest en signant un chèque à hauteur de 15 millions d’euros.

Auteur de huit buts sous les couleurs de Brest depuis le début de la saison, le milieu offensif de 23 ans n’est en revanche pas parvenu à faire trembler les filets depuis sa signature à l’Olympique Lyonnais. Romain Faivre a pourtant la confiance de Peter Bosz, qui lui fait enchainer les titularisations. Mais à l’image de son match contre Lille dimanche soir au Groupama Stadium, Romain Faivre manque encore de mordant dans le dernier geste. Ce que son président Jean-Michel Aulas lui a reproché en marge d’un entretien accordé à L’Equipe. L’occasion pour le patron de l’OL de revenir sur le mercato de l’Olympique Lyonnais et sur les exigences de Peter Bosz dans ce secteur.

Le petit coup de pression d'Aulas à Faivre

« L'échec transitoire de cette saison, c'est que, bien que l'on ait essayé de lui donner satisfaction (à Peter Bosz, ndlr) sur le recrutement, on n'y est pas arrivé, visiblement. Je le regrette. Donc on a tout remis à plat, et le mercato d'hiver a permis d'avoir quelqu'un sur le côté droit qui va vite (Romain Faivre) même s'il manque encore un peu de force dans les frappes, on l'a vu dimanche. Et Tanguy (Ndombele), lui, s'est engagé dimanche » a commenté Jean-Michel Aulas, qui espère que Romain Faivre va rapidement débloquer son compteur. Il faut dire que l’Olympique Lyonnais n’a pas recruté un milieu offensif à 15 millions d’euros pour que celui-ci se contente de faire quelques dribbles. Romain Faivre doit vite se montrer décisif, sans quoi il sera rattraper par la concurrence à l’OL. Comme contre Lille dimanche, l’ancien Brestois sera scruté à l’occasion du déplacement de Lyon sur la pelouse de Lorient vendredi prochain en Ligue 1.