OL : Ce plan anti-Cristiano Ronaldo, qui marche toujours

OL : Ce plan anti-Cristiano Ronaldo, qui marche toujours

Photo Icon Sport

En dépit de la défaite 5-1 face au PSG en demi-finale de Coupe de France, l’OL a réalisé une prestation intéressante en égalité numérique.

Sur le plan du jeu, de la tactique, et du répondant physique, les Lyonnais étaient clairement dans le match jusqu’à l’enchainement fatal pénalty-carton rouge. Le résultat final fait mal, mais nul doute que Rudi Garcia a apprécié le comportement de ses joueurs, qui enchainent les matchs mais ont enfin trouvé le dispositif qui leur convient le mieux. Si Bruno Guimaraes récolte logiquement les louanges pour son arrivée en fanfare dans le 11 de départ, un autre joueur se met en évidence de manière surprenante à l'OL. Il s’agit de Lucas Tousart, totalement libéré avec une position plus offensive sur le côté droit, et qui se sent pousser des ailes, tout en étant toujours aussi actif à la récupération. A l’origine, ce placement avait pour but de limiter l’impact de Cristiano Ronaldo face à la Juventus. Mais comme l’avoue Rudi Garcia, cela s’est tellement bien passé que l’ancien valenciennois, ou plutôt le futur berlinois, n’a plus bougé par la suite.

« On avait besoin de son volume de jeu à droite, parce qu’il fallait amener de la présence offensivement, des plongées, de la présence dans la surface, et surtout aider Jason et Léo défendre sur Ronaldo, Alex Sandro et Rabiot », a décrypté l’entraineur lyonnais dans les colonnes du Progrès. Et depuis, Lucas Tousart continue de cavaler à chaque match, lui qui est le deuxième joueur le plus utilisé par l’OL cette saison, avec déjà 38 rencontres au compteur. Pas mal pour un joueur qui avait été quelque peu raillé par Juninho et Sylvinho à son arrivée, ce qui aurait pu lui annoncer une année difficile.