OL : Azmoun à Lyon, Peter Bosz doute

OL : Azmoun à Lyon, Peter Bosz doute

Icon Sport

Depuis plusieurs semaines, l’OL négocie avec le Zénith Saint-Pétersbourg le transfert de l’attaquant iranien Sardar Azmoun.

En fin de contrat avec le Zénith Saint-Pétersbourg au mois de juin, l’attaquant iranien de 27 ans est d’ores et déjà d’accord avec l’Olympique Lyonnais. En revanche, les négociations trainent en longueur entre le club rhodanien et le Zénith. Selon la presse russe, Lyon a soumis une offre à hauteur de 3 millions d’euros pour s’attacher les services de Sardar Azmoun, une proposition très insuffisante aux yeux du Zénith. Malgré la situation contractuelle de l’Iranien, le Zénith estime qu’un joueur du talent de Sardar Azmoun vaut bien plus que les 3 millions d’euros proposés par l’OL, ce qui explique que la situation traine en longueur depuis aussi longtemps. Le dossier Azmoun s’éternise et cela commence à agacer Peter Bosz, lequel a mis les pieds dans le plat en évoquant publiquement ce dossier après le match nul de l’OL contre le PSG (1-1).

Bosz attend Azmoun de pied ferme

« J'espère que ça va se faire. On ne sait pas » a lancé Peter Bosz, confirmant des négociations en cours entre l’Olympique Lyonnais et le Zénith Saint-Pétersbourg pour le transfert de Sardar Azmoun, piste prioritaire du coach de l’OL depuis six mois. L’entraîneur de Lyon a par ailleurs félicité son équipe pour le match nul obtenu face au Paris Saint-Germain dimanche soir au Groupama Stadium. « Je ne sais pas comment analyser ce match. On a joué contre une très bonne équipe. On a été costaud. On a eu les occasions pour marquer le deuxième but mais le PSG aussi. Ce match nul est finalement mérité. On n’a pas gardé assez le ballon. On a bien joué le contre en première période. On a joué différemment ce soir, en étant un peu plus bas mais compact. L’état d’esprit de l’équipe a été très bon. Il faudra le même pour les prochains matches. Tout le monde a fait un bon match » a analysé l’entraîneur de l’OL, qui regrettera tout de même le manque d’efficacité de ses attaquants, qui n’ont pas réussi à tuer le match en dépit de grosses occasions. Un joueur tel que Sardar Azmoun pourrait combler ce problème s’il venait à rejoindre l’OL d'ici la fin du mercato d'hiver dans trois semaines.