OL : Aulas le Seigneur de Lyon, une preuve de plus

OL : Aulas le Seigneur de Lyon, une preuve de plus

Photo Icon Sport

Alors qu’il vient de quitter le football chinois et le Beijing Guoan, Bruno Génésio s’est confié sur la fin de son aventure à l’Olympique Lyonnais.

Débarqué à Pékin en 2019 dans la foulée de son départ du club rhodanien, l’entraîneur de 54 ans ne poursuivra pas son aventure asiatique. Faute d’accord avec ses dirigeants, il n’a pas prolongé son contrat qui se terminait en 2020. Une fin en eau de boudin, mais beaucoup plus tranquille que celle vécue à l’OL en 2019. Pas prolongé par Jean-Michel Aulas, Génésio a vécu des saisons compliquées chez les Gones. Malgré tout, il en garde des bons souvenirs, même s’il aurait préféré rester dans son club. Mais face aux critiques des supporters, le président de l’OL avait décidé de l’évincer… avant de regretter son choix quelques mois plus tard, après l’échec Sylvinho. Quoi qu’il en soit, Génésio n’a pas quitté Lyon en mauvais termes, bien au contraire.

« Sur mon départ de Lyon, tout a toujours été clair entre le président et moi. On a pris cette décision après une défaite à Nantes, en parfait accord lui et moi. Je ne sais pas s’il a cédé à la pression de supporters. Mais de toute façon, c'était le bon moment pour se séparer. Car il fallait tenir compte du contexte, et mettre la priorité sur le club. Les joueurs étaient en danger par rapport à l’ambiance qui régnait autour de moi. Je pense que c’était la meilleure décision. Jean-Michel Aulas m'a toujours soutenu en externe, mais surtout en interne. Si j’ai pu faire trois ans et demi à la tête de Lyon, c’est grâce à lui. Je pense aussi à mes joueurs, à Bernard Lacombe, à Gérard Houllier. Toutes ces personnes m’ont toujours soutenu dans les moments difficiles », a détaillé, sur beIN Sports, Génésio, qui s’apprête à vivre une année sabbatique, loin des terrains, mais toujours du côté de Lyon.