OL : Aulas l'avoue, un transfert, c'est simple comme un coup de fil

OL : Aulas l'avoue, un transfert, c'est simple comme un coup de fil

Photo Icon Sport

Président de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas est connu pour son habileté dans les négociations, mais aussi pour sa faculté à comprendre quand un joueur doit ou a besoin de partir. Il avait ainsi été conciliant avec des cadres comme Lacazette, Umtiti ou Tolisso quand ces derniers avaient été sollicités par des grands d’Europe. Même chose pour Fékir l’été dernier, même si cela ne s’est pas concrétisé avec Liverpool. Cette fois-ci, à l’heure où l’OL a annoncé qu’il ne souhaitait laisser partir que quelques rares titulaires, le départ de Tanguy Ndombélé était attendu d’entrée de jeu. Mais c’est Ferland Mendy qui a signé au Real Madrid, en raison du pressing initié par Zinedine Zidane, comme le confie JMA dans les colonnes de Marca.

« Ferland Mendy, il a débarqué il y a deux saisons à Lyon, il venait du Havre, qui est aussi un club formateur, et il a commencé à jouer en sélection à seulement 22 ans. Son ascension a été fulgurante. Je suis ami avec Florentino Pérez, mais cette fois, ce n'est pas cette amitié qui a influencé les négociations. Le transfert de Mendy était une requête de Zidane, oui. Quand il l’a appelé, il n’a pas pu dire non », a livré le président de l’Olympique Lyonnais, pour qui ce dossier s’est subitement accéléré quand l’entraineur du Real Madrid a fait comprendre à Ferland Mendy qu’il avait envie de le faire signer pour la saison prochaine. Cela peut se comprendre…