OL : Aulas et les incompétents, il veut virer tout le monde

OL : Aulas et les incompétents, il veut virer tout le monde

Il faut désormais être clair, l'Olympique Lyonnais est en crise, même si son président ne veut y voir que du bashing. Et les critiques très violentes se succèdent, le match à Bollaert ayant fait exploser le cocotte-minute.

La défaite lyonnaise à Lens n’a pas eu comme unique effet de laisser l’OL en fâcheuse position dans la course au podium de Ligue 1. En effet, depuis dimanche 23 heures, les langues se délient et Peter Bosz n’est pas le seul à prendre des coups via les médias et les réseaux sociaux. Si l’entraîneur néerlandais est forcément le fusible idéal, les dirigeants de l’Olympique Lyonnais sont également dans le collimateur. Et quand les coups arrivent de la part d’ancien joueurs du club, cela fait encore plus mal. Consultant pour Canal+, Sidney Govou n’a jamais eu sa langue dans sa poche et forcément sa réaction suite aux quatre défaites consécutives de l’OL était très attendue. L’ancien attaquant de Lyon n’a pas déçu, puisqu’il estime que tout est à revoir au sein du club rhodanien, et que Peter Bosz ne doit pas être le seul à laisser sa place. Sans détour, Govou balance ce qu’il a sur le coeur et il remet durement l’organisation lyonnaise à trois semaines de la vente de l’OL à John Textor.

Lyon a tout faux, la révolution doit être totale

Pour Sidney Govou, les joueurs, le staff et les dirigeants sont tous coupables dans ce fiasco qui s’annonce encore une fois cette saison pour l’Olympique Lyonnais. Mais le consultant de Canal+ balance quelques noms. « Ça fait trois ou quatre ans que je dis que les joueurs sont surcotés. Je ne vois pas beaucoup de joueurs de l'OL qui seraient titulaires à Paris, bien sûr, à Marseille, à Monaco ou même à Rennes... Ce n'est pas le top 4 ou 5. Le deuxième constat, c'est que le club mélange le marketing, la communication et le foot mais dans le désordre. Il ne faut pas oublier que ça reste un club de foot. Rien que sur la sémantique, on nomme représentant du football Vincent Ponsot, quelqu'un qui ne connaît pas le foot. C'est un homme très compétent dans son domaine mais sa seule sortie médiatique a été catastrophique (...) Peter Bosz ? Je l'ai défendu pendant longtemps mais là, je ne peux plus. Mais tu ne peux pas le virer maintenant. Tu vas changer de propriétaire, il y a une mini-trêve. Tu as perdu quatre matches de suite, le nouveau ne va pas faire de la magie. Faut aller à la trêve comme ça, même si tu perds contre Toulouse, lance, dans L’Equipe, l’ancien buteur lyonnais, qui n’en reste pas là et cartonne encore du monde, histoire de montrer que tout le monde est coupable dans cette déconfiture de l’OL depuis quelques saisons. Cherki déclare qu'il veut jouer 10 et personne ne lui répond au club. Ce gamin a été mis trop tôt trop haut et tu le laisses dire des choses (...) Ce que je pense de l’attitude de Jean-Michel Aulas ? Pour bien avoir examiné, il est entouré de personnes incompétentes. Il est prisonnier de ce qu'il a fait. Un Ponsot, tu ne peux pas dans ce rôle, Bruno Cheyrou, c'est un bon mec mais il ne connaît pas les réseaux pour vendre, ce qui est le plus difficile dans le recrutement. Gérard Houllier savait vendre, par exemple. » 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Rayan Cherki (@rayan_cherki)

Concernant la suite et la fin de saison, et même s'il y a un changement d'entraîneur à l'Olympique Lyonnais, Sidney Govou ne voit pas du tout l'OL finir sur le podium de la Ligue 1 et donc se qualifier pour la prochaine Ligue des champions. Pire encore, il pense qu'Alexandre Lacazette et ses coéquipiers ne feront pas mieux que la saison dernière et ne joueront pas une coupe européenne. Un tableau apocalyptique qui va évidemment faire réagir du côté du Groupama Stadium où les prochains jours seront tendus, le match de vendredi soir contre Toulouse devenant un rendez-vous crucial dans cette saison.