OL : Aulas aussi nul, Denis Balbir n’en croit pas ses yeux

OL : Aulas aussi nul, Denis Balbir n’en croit pas ses yeux

Photo Icon Sport

Trois défaites de rang ont fait voler en éclats la fin de saison de l’Olympique Lyonnais, qui doit désormais retrouver le chemin de la victoire pour éviter de perdre sa place pour le podium. En plus de cela, il y a d’autres défis qui attendent Jean-Michel Aulas : trouver un nouvel entraineur et lui donner envie de venir en lui proposant un effectif compétitif. Car en ouvrant la porte à un ou deux départs majeurs, le président lyonnais expose son club à être un peu moins attractif.

« Le vrai danger pour Aulas, ce sont les décisions à prendre quant au mercato. Qui va avoir le droit de partir ? Comment prendre une quelconque décision alors que vous cherchez dans le même temps un entraîneur qui a nécessairement son mot à dire ? On parle de Laurent Blanc, ok ? Très bien, même. Mais croyez-vous que Blanc puisse arriver dans un club qui a perdu certaines de ses forces vives ? Jamais de la vie. L’entraîneur choisi va exiger des garanties, une équipe, des joueurs… C’est pour cette raison que l’intersaison de l’OL va être très compliquée à vivre. San doute même l’une des compliquées depuis des années. Un, il faut gérer le sportif. Deux, le mercato. Et en même temps faire venir un entraîneur capable de faire taire les sceptiques. Encore une fois, je ne doute pas des capacités de Jean-Michel Aulas. Mais jamais, je n’aurais imaginé que le club, et donc lui, communique aussi mal depuis des semaines », a prévenu Denis Balbir sur Butfootballclub.fr. Des erreurs de communication que Jean-Michel Aulas n’accepte en tout cas pas, lui qui cible les médias et les supporters comme coupables de cette situation délicate.