OL : Aouar et Carvalho, l'échange ressuscite !

OL : Aouar et Carvalho, l'échange ressuscite !

Icon Sport

L'OL cherche toujours activement un milieu de terrain malgré l'arrivée récente de Johann Lepenant. Houssem Aouar va quitter le club et il lui faut un remplaçant de qualité. 

La direction lyonnaise travaille fort en cette période de mercato. L'OL a déjà annoncé l'arrivée de quatre grands talents, à savoir Johann Lepenant, Corentin Tolisso, Alexandre Lacazette et Nicolas Tagliafico. Et le marché des transferts n'a pas encore livré toutes ses surprises dans le Rhône. Au niveau des départs, deux dossiers sont au centre de l'attention. En effet, Lucas Paqueta et Houssem Aouar ont des envies d'ailleurs. Le Brésilien est envoyé en Premier League (Newcastle, Manchester City, Arsenal, Tottenham) quand le Français a lui une très belle touche en Liga du côté du Betis. D'après Goal, l'arrivée d'Aouar en Andalousie n'est d'ailleurs plus qu'une question de temps... 

Aouar au Betis, on y est presque 

Le média indique que les négociations pour Aouar entre l'OL, le clan du joueur français et le Betis sont au stade final. Les deux éléments qui bloquaient jusque-là étaient le salaire d'Aouar, qui souhaite toucher plus qu'à Lyon (environ 3 millions d'euros par an), et l'arrivée dans le sens inverse de William Carvalho. Selon Goal, le Portugais a été convaincu de rejoindre le Rhône malgré une longue réflection et une belle possibilité de signer en Premier League. Nabil Fekir, ancien joueur de l'OL, lui aurait en plus vanté les mérites de la ville de Lyon et du club. Ne reste plus qu'à trouver un accord pour le salaire qu'Aouar touchera à Séville et le transfert sera bouclé. Dans l'opération, l'Olympique Lyonnais devrait toucher 10 millions d'euros plus William Carvalho. Un moindre mal pour Peter Bosz, même si certaines informations indiquaient que le Néerlandais n'était pas un grand fan du profil De Carvalho. Aouar, qui a été lancé dans le grand bain à l'OL en 2016, a disputé depuis 215 matchs pour 40 buts inscrits. A Séville, il découvrirait un nouveau football, accompagné de son ami Nabil Fekir, décidément facteur X dans l'opération Aouar au Betis.