OL : Anthony Lopes a fini rincé, vive les vacances

OL : Anthony Lopes a fini rincé, vive les vacances

Icon Sport

L'OL en a terminé avec sa saison. Une saison très décevante malgré les bonnes prestations d'Anthony Lopes.

Malgré de très hautes ambitions affichées en début de saison, l'OL ne s'est pas montré à la hauteur. Une élimination en quarts de finale de la Ligue Europa, une dès les 32èmes de finale de la Coupe de France contre le Paris FC sans avoir pu terminer la rencontre et une huitième place en Ligue 1. Voilà le bilan de la saison à l'OL. Des changements sont attendus cet été lors du mercato, alors que l'avenir de Peter Bosz n'est toujours pas scellé. En attendant d'en savoir plus sur la future stratégie du club, certains joueurs sont bien contents que la saison soit terminée, malgré un dernier succès sur la pelouse de Clermont (1-2) le week-end passé en Ligue 1. C'est notamment le cas d'Anthony Lopes, un des meilleurs joueurs de l'OL.

Lopes marqué mentalement par la saison de l'OL 

Lors d'un échange au micro d'OL Play, l'international portugais, qui figure parmi les cinq meilleurs gardiens de Ligue 1 cette saison, a en effet donné son ressenti après la saison écoulée. Et Lopes est visiblement fatigué mentalement : « Ce but encaissé (Ndlr : face à Clermont) m’énerve un petit peu mais l’essentiel était de venir ici et de gagner. Maintenant, on va partir en vacances, se remettre un peu la tête à l’endroit, libérer le cerveau parce qu’il a été pas mal endommagé durant toute la saison et revenir pied au plancher pour la reprise pour faire une très grande saison. » Un sentiment apparemment partagé par Peter Bosz, qui  ne compte pas quitter l'OL sans avoir réussi ce pour quoi il a été engagé, comme il l'a expliqué pour Le Progrès : « C’est un challenge énorme pour moi de réussir ici. Après quatre semaines, j’ai dit que c’était mon job le plus difficile jusque-là. J’ai tellement envie d’avoir du succès dans ce club. J’étais très motivé depuis le départ. Et je le suis toujours. Je travaille avec un très bon staff. (...) Les mauvais résultats ? Ce n’est pas la première année que ça ne passe pas très bien, même au niveau européen. Le public voit que les problèmes ne sont pas de cette année. Il faut les résoudre. Je pense qu’on peut le faire la saison prochaine. Je suis habitué à jouer le titre, au moins la Ligue des Champions, donc c’est dur ». Avec ou sans Peter Bosz, l'OL va devoir redorer son blason la saison prochaine, sous peine de se mettre encore plus en difficulté sur le plan économique.