OL : Andersen et 30ME brûlés par Rudi Garcia ?

OL : Andersen et 30ME brûlés par Rudi Garcia ?

Photo Icon Sport

Désastreux mercredi en Russie, Joachim Andersen a regardé depuis le banc de touche la victoire de Lyon à Strasbourg. Le joueur de plus cher de l'histoire de l'OL a clairement du mal à s'imposer.

Rudi Garcia pouvait-il maintenir sa confiance à Joachim Andersen après la copie rendue par son défenseur cette semaine en Ligue des champions ? Visiblement l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais pensait que non, puisque l’international danois, arrivé lors du dernier mercato de la Sampdoria pour 30ME bonus compris, était remplaçant au coup d’envoi à Strasbourg. Auteur d’un début de saison plus que compliqué sous les ordres de Sylvinho, Joachim Andersen semblait reprendre des couleurs depuis la venue de Rudi Garcia aux commandes de l’OL. Mais les doutes sont loin d’être éteints et l’entraîneur lyonnais a préféré mettre le Danois de côté pour le match très important à La Meinau. 

La gestion du cas Joachim Andersen est délicate, et pour Jonatan MacHardy, elle est même totalement incompréhensible. Le consultant de RMC, qui est un farouche anti-Garcia, estime que le défenseur danois n’est pas bien traité à Lyon. « Je ne comprends pas la gestion du cas Andersen. Il arrive, gros transfert, grosse somme, il n’a pas été nickel, il a même été mauvais. Mais je trouve que c’est difficile de le sortir du 11 de départ après le match contre le Zénith durant lequel il a joué à un poste inhabituel, à savoir axe gauche, avec un partenaire inhabituel, à savoir Marcelo, et face à des attaquants assez forts. Alors le sortir suite à cette prestation, je trouve ça difficile. Et le salut de la stabilité défensive lyonnaise passera par installer sur le long terme la charnière Denayer-Andersen. Rudi Garcia a saccagé l’installation de Caleta-Car à l’OM, j’ai l’impression qu’il fait la même chose avec Joachim Andersen à Lyon », explique Jonatan MacHardy, histoire de se servir du défenseur danois pour taper sur Rudi Garcia. Pourquoi pas.