Mercato, Lyon tente un pari fou !

Mercato, Lyon tente un pari fou !

Icon Sport

L'Olympique Lyonnais a appris que Sardar Azmoun avait finalement signé à Leverkusen, l'OL a huit jours pour espérer se renforcer lors de ce mercato d'hiver.

C’était dans l’air du temps depuis quelques jours, et notamment parce qu’en milieu de semaine l’attaquant iranien du Zénith Saint-Pétersbourg s’était subitement mis à suivre les réseaux sociaux du Bayer Leverkusen, Sardar Azmoun s’est engagé jusqu’en 2027 avec le club allemand qu’il rejoindra, libre, l’été prochain. Face à la décision des dirigeants russes de ne pas le céder lors de ce mercato, le buteur a pris la décision d’aller au bout de son contrat et de ne pas le prolonger. Longtemps grandissime favori pour accueillir Azmoun, l’Olympique Lyonnais a pris un uppercut, se défendant en affirmant que le Bayer Leverkusen, qui n’est pas une super puissance du football allemand, avait fait une offre salariale impossible à suivre pour l’OL. Sur les réseaux sociaux, la réaction des supporters a été virulente, Jean-Michel Aulas et Vincent Ponsot étant dans le collimateur. Exit donc la piste qui menait depuis des semaines à l’attaquant iranien, il reste désormais une semaine à Lyon pour éventuellement apporter des renforts à l’effectif de Peter Bosz.

Fin de mercato pour Lyon 

Sauf que dans L’Equipe, Hugo Guillemet, plutôt proche de l’Olympique Lyonnais, annonce que finalement l’entraîneur néerlandais va devoir finir la saison avec une équipe totalement similaire à celle qui a débuté le championnat. Autrement dit, il n’y aura aucun renfort à l’OL avant la conclusion du mercato hivernal 2022. « L’entraîneur lyonnais ne devrait pas voir arriver de recrue d’ici la fin du mercato, son effectif est quantitativement étoffé et seules des ventes pourraient déclencher un recrutement. Mais les offres ne se bousculent pas pour les joueurs transférables », explique le journaliste. Après la prestation vue contre l'AS Saint-Etienne, le pari pris par Jean-Michel Aulas de ne pas recruter est sacrément osé, car on voit mal cette équipe lyonnaise réussir à finir sur le podium de la Ligue 1. Mais le patron de Lyon sait ce qu'il fait, c'est ce qu'il rappelle régulièrement sur Twitter.