Aulas est « effaré » par les prix

Même s'il a du lâcher 70ME sur le mercato cet été, Jean-Michel Aulas, pourtant rôdé au business, reconnaît que l'inflation sur le prix des joueurs commence à le dépasser. « Oui, c'est effarant, les tarifs sont devenus effarants. La valorisation des joueurs est très élevée. Mais soit on veut un joueur et on le paie, soit on laisse courir. L'OL n'a jamais autant investi, mais l'objectif est de récupérer le titre et de jouer encore une fois la Ligue des champion », a reconnu le président de l'Olympique Lyonnais dans le Progrès.