Nantes : Un joueur boude, Kombouaré le reprend de volée

Nantes : Un joueur boude, Kombouaré le reprend de volée

Ce n'est pas le pénaltygate du PSG, mais cela a chauffé à un moment sur ce sujet à Nantes. Antoine Kombouaré a tapé du poing sur la table. Mais gentiment, la victoire ayant certainement aidé. 

Nantes s’est rassuré après une série négative, en dominant Brest sur le score de 4-1 ce dimanche soir à la Beaujoire. Voilà qui sort pour le moment les Canaris de la zone rouge, et soulage énormément Antoine Kombouaré. Fier de ses troupes, l’entraineur nantais conservait néanmoins son caractère entier au moment de fustiger l’attitude de Mostafa Mohamed. L’attaquant égyptien pensait tirer le pénalty de début de match, qui a été manqué par Ludovic Blas, et il n’a pas digéré de se voir écarter de cette tentative. Alors, au milieu des félicitations pour ses joueurs, et même si Mohamed a ensuite marqué dans le courant du match, Antoine Kombouaré ne l’a pas épargné. 

« Je pense qu’il voulait frapper le penalty, il a boudé un peu. On aura l’occasion d’en parler. Cela l’a fait sortir un peu de son match, parce qu’il a bien démarré. On l’a senti déçu. Il a fallu faire en sorte qu’il reste dans le match. Dans la difficulté, il faut soutenir les joueurs. C’est bien pour lui mais il ne faut pas que cela se renouvelle, parce que les autres fois, on peut souffrir, voire perdre. Et ce genre d’attitude n’est pas bonne, surtout au regard de notre situation. L’important, ce n’est pas ce qu’on dit, ce sont les langages du corps, les comportements et les attitudes. C’est vrai que pendant un moment il est resté un peu en dedans. Ça arrive. L’important c’est qu’il n’y ait pas de conséquences graves sur la partie. Le numéro un c’est Ludo Blas, le numéro deux, c’est Simon et le numéro trois, c’est Mohamed ou Ganago quand il est sur le terrain. Il y a l’envie de gagner et tant mieux. Le principal, c’est que ça rentre dans l’ordre. Moussa Sissoko, il faut que tous les joueurs s'inspirent de son comportement. C'est un exemple pour tout le monde », a livré l’entraîneur du FC Nantes, pour qui l’international français passé notamment par Tottenham montre l’exemple par sa faculté à ne rien lâcher même quand les vents sont contraires. En tout cas pour Nantes, cela va mieux avant le déplacement à Nice de dimanche prochain.