Vente OM : La haine n'empêchera pas la vente

Vente OM : La haine n'empêchera pas la vente

Icon Sport

Après une violente mise en cause par certains supporters de l'OM, Thibaud Vézirian ne cède rien et estime que Frank McCourt va devoir sortir du bois et annoncer la vente de Marseille à des intérêts saoudiens.

Sur le front de la fameuse vente potentielle de l’Olympique de Marseille, le ton est subitement monté ces derniers jours lorsque des Ultras ont reproché à Thibaud Vézirian d’avoir voulu les impliquer dans l’opération et surtout de vouloir gagner de l’argent et faire enfler ses réseaux sociaux avec tout cette histoire lancée il y a presque un an. Pour l’ancien intervenant de la chaîne, L’Equipe, le choc a été brutal, les MTP lui conseillant de « fermer sa grande gueule de pseudo journaliste parisien ». Dans la foulée de la journée de Ligue 1, Thibaud Vézirian a tenu à remettre quelques pendules à l’heure sur ce sujet de la vente de l’OM, répétant encore et toujours qu’il n’aurait aucun mal à reconnaître publiquement qu’il s’était planté dans ce dossier brûlant. Pour lui, tout avance discrètement, mais Frank McCourt devra bien sortir du bois à un moment ou à un autre compte tenu du recrutement fait par Pablo Longoria, lequel ne colle pas avec les finances de Marseille.

Le sujet de la vente de l'OM provoque des réactions brutales

Sur sa chaîne, Thibaud Vézirian a fait le point sur tout cela. « La haine ? C’est la société actuelle qui veut ça, et Twitter laisse faire et admet ce grand bordel. En privé j’ai une majorité de messages sympathiques, mais les algorithmes préfèrent les messages violents (…) Pour parler du fameux communiqué dont on me parle toujours, comme souvent ces histoires de business, ils ne sortent pas publiquement et j’avais dit dans la vidéo. Mais on a arrêté ma phrase à « ce communiqué est en relecture ». Cela a été compris par certains comme cela (…) Mais c’est vrai il y a eu des changements de dernière minute. C’est comme pour un joueur qui a signé à l’OM, il passe la visite médicale, il y a un petit couac et finalement il ne signera jamais. C’est un peu la même chose, sauf que là ça n’a pas été le cas et tout s’est mis en place (…) Dans les affaires tout ce qui n’est pas officiel n’existe pas. Jusqu’au jour de l’officialisation, tout sera nié (…) Pourquoi d’autres journalistes n’en parlent pas ? Soit ils ne veulent pas, soit ils ont vu dans quelle sauce ils seraient, soit ils n’ont pas toutes les preuves que j’ai obtenues. Compte tenu de la situation, ils ne veulent pas se griller (…) J’ai encore eu des confirmations récemment, c’est vraiment un dossier de tous les instants pour moi et je ne continue pas pour sauver la face, si un jour je sais que ça a capoté je le dirai (…) Combien de temps vont-ils pouvoir tenir en empilant les signatures de joueurs sans dire que la vente est signée ? C’est intenable trop longtemps. Mais la date précise je ne peux pas la dire, mais c’est inéluctable », a répété celui qui n'a jamais montré le moindre doute sur la vente de l'Olympique de Marseille.