PSG - OM : Julien Cazarre adore détester Marseille

PSG - OM : Julien Cazarre adore détester Marseille

Icon Sport

Le PSG-OM de dimanche soir se déroulera dans une ambiance spéciale puisque les supporters de Marseille sont interdits de Parc des Princes, tandis que ceux de Paris seront en grève. Mais pas Julien Cazarre. 

Julien Cazarre ne l’a jamais caché, et c’est même devenu une de ses marques de fabrique, il est supporter absolu du PSG et ses vannes contre l’Olympique de Marseille sont fameuses, même si les FC Premier Degré n’est pas au rendez-vous. Il y a quelques années, le passage sans filtre de l’ancien trublion de Canal+ sur un site de supporters phocéens avait contraint les responsables de ce dernier à présenter leurs excuses aux supporters marseillais. Grand pote de Sébastien Thoen, viré de Canal+ pour un sketch resté fameux avec lui, Julien Cazarre, qui revendique d’être un parisien de la pire espèce, ne le cache pas avec malice, il aime plus que tout détester l’OM. A la veille du classique de Ligue 1, JC a donc décidé de confier dans France-Football tout ce qu’il pense du club provençal, histoire évidemment de mettre un peu d’huile sur le feu, tout cela avec sa plus parfaite mauvaise foi.

L'OM et Julien Cazarre, ça fait deux

Julien Cazarre admet quand même que sans l’OM sa vie de supporter du PSG serait bien triste, tandis si son clone 2.0, Super Cazarre anime lui Twitter depuis des années sur le même thème. « Quand on est un Parisien arrogant, méprisant et hautain, enfin, quand on est parisien, l'évocation de la côte phocéenne suffit à vous réveiller en sueur avec des visions de montagnes de poubelles transformées en monstres vivants dirigés par des rats machiavéliques qui veulent envahir la planète (j'avais prévenu : « Quand on est parisien. ») (...) Je fais bien entendu partie de cette sorte d'individus. Ce qui est étrange, c'est que j'ai beau savoir que la rivalité OM-PSG a été fabriquée par Tapie et Denisot, je n'arrive pas à avoir une once de recul sur la chose (...) Je ne peux pas les blairer. C'est comme ça ! J'ai aucun recul, je vous dis. Une fois qu'on a fait ce constat, peut-être est-il temps de se poser la vraie question : est-ce que je les déteste ? Ou est-ce que j'aime les détester ? (...) Il faudra attendre l'arrivée des milliardaires à turban pour goûter à nouveau au titre. Comment a-t-on fait pour garder la foi ? La réponse est simple : les victoires face à l'OM. L'OM était la bouée d'oxygène durant ces longues années Colony Capital. Les buts de Pauleta hurlés par Denis Balbir faisaient plus frissonner que toutes les Coupes de la Ligue gagnées par Zlatan et Cavani. Le but de Dhorasoo, le doublé de Boskovic, et même le tacle de Sylvain Armand sur Fiorèse au Parc des Princes avaient plus de virtuosité que tous les dribbles de Neymar. Pour toutes ces raisons, que le dieu du foot protège l'OM », lance un Julien Cazarre qui sera évidemment au Parc des Princes ce dimanche.