OM : Vers une énorme surprise en fin de mercato

OM : Vers une énorme surprise en fin de mercato

Le mercato n’est pas terminé, mais l’OM peut déjà se dire que le club a vécu l’un des marchés des transferts les plus agités de son histoire.

Les arrivées se sont rapidement multipliées, mais les départs sont beaucoup plus difficiles à se dessiner. Les joueurs à forte valeur marchande ne trouvent pas preneur, ce qui a le don d’agacer, sachant que les ventes de Kamara ou Caleta-Car ont déjà été compensés dans l'effectif. Les offres concrètes sont tout simplement inexistantes, y compris pour Radonjic, balance La Provence ce vendredi. Un énorme coup de froid qui se couple avec une réalité brutale, celle qui fait bien comprendre que la moindre proposition sera étudiée sérieusement, peu importe le joueur en question.

L'exemple Valentin Rongier

Valentin Rongier, qui n’envisage pas une seconde de partir, est par exemple invité à prendre cette perspective en considération par ses dirigeants à l'OM. En cas d’offre correcte, il sera bien poussé vers la sortie, alors que l’ancien nantais est persuadé de pouvoir faire une bonne saison à l’OM. Mais comme l’explique l’entourage du club dans les colonnes du journal local, « tout le monde est vendable ». 

Un message qui en dit long, et si des offres de dernière minute venaient à tomber pour Amavi, Gueye, Payet, Luis Henrique ou Milik par exemple, l’OM ne rangerait pas ces joueurs dans la case des intransférables. Il faudra bien évidemment l’accord de Jorge Sampaoli et que la proposition soit jugée intéressante, mais cela peut aussi donner le ton d’une dernière ligne droite du mercato plus surprenante que prévue dans le sens des départs. Mais pour me moment, que l’on s’appelle Payet ou Caleta-Car, aucune offre ne traine sur le bureau de Pablo Longoria.