OM : Une « Pipe » à la place de Balotelli, Marseille est ravi

OM : Une « Pipe » à la place de Balotelli, Marseille est ravi

Photo Icon Sport

Moins efficace qu’en début de saison, Dario Benedetto (29 ans) garde la confiance de ses coéquipiers à l’Olympique de Marseille. Ces derniers lui ont même trouvé un drôle de surnom.

Valère Germain a vite compris le message. Cette saison, l’attaquant numéro 1 à l’Olympique de Marseille, c’est bien Dario Benedetto. Il faut dire que l’Argentin a impressionné pour ses débuts. Et même si son compteur avance moins vite ces dernières semaines, l’ancien joueur de Boca Juniors s’est rendu indispensable par son activité et sa détermination.

De quoi faciliter son adaptation dans le vestiaire, où la bande à Bouna Sarr lui a donné un surnom étonnant. « C'est pour rigoler, bien sûr, et c'est surtout affectueux, mais Dario, on l'appelle "Pipe". Un terme employé généralement pour dire que quelqu’un est nul. Ce n'est pas son cas, mais on a transformé son surnom officiel, Pipa. 'Oh Pipe!' Il s'est bien adapté, même s'il doit faire encore des progrès en français », a raconté le milieu ou latéral droit à La Provence, avant d’évoquer les qualités de l’avant-centre.

Sarr ne regrette pas Balotelli

« C'est un joueur très élégant, classe et beau à voir jouer, a encensé le Franco-Guinéen. Ses gestes sont décomposés, on a toujours l'impression qu'il ne force pas quand il a le ballon. On voit la différence quand il ne l'a pas et là, il fait parler sa grinta. C'est un attaquant intelligent, une technique de frappe incroyable, aussi bien du droit que du gauche, et toujours très fort. » Benedetto, ce n’est pas mal non plus dans le jeu aérien.

« Il n'est pas grand, mais son jeu de tête et son timing sont incroyables, a souligné l’ex-Messin. Sa participation au jeu est intéressante, aussi. Dans un club comme l'OM, dans un stade comme le Vélodrome, il faut un attaquant actif, pas un mec qui attend les ballons. C'est ce qu'on a trouvé en lui. C'est un profil différent de Mario (Balotelli). Je suis content de sa venue, il a encore à nous apporter et de buts à marquer. Certains étaient sceptiques, par rapport à son âge et au prix de son transfert (16 M€), mais c'est souvent le cas à Marseille. » Après quatre mois de compétition, tous les Olympiens sont fans de « Super Dario ».