OM : Un bug de traduction, Eyraud en profite au mercato

OM : Un bug de traduction, Eyraud en profite au mercato

Photo Icon Sport

A la recherche d’un milieu défensif au profil très jeune et prometteur durant ce mercato estival, André Villas-Boas a flashé sur Pape Gueye.

Libre au 30 juin avec Le Havre, le milieu de terrain de 21 ans a signé un pré-contrat en faveur de Watford cet hiver. Mais à ce jour, Pape Gueye refuse de mettre les pieds en Angleterre, arguant un défaut de conseil de son ancien agent, Bakary Sanogo. Selon les informations de La Provence, c’est un contrat en Anglais que le joueur du Havre a signé, en attendant la traduction que son agent lui a envoyé… trois mois plus tard. A la découverte du contrat traduit, Pape Gueye est tombé de sa chaise puisque le salaire du joueur était extrêmement bas (moins de 20.000 euros par mois selon Manu Lonjon), et ce dernier ne bénéficiait même pas d’aide aux transports et aux logements. De plus, il était prévu que Gueye soit prêté dès la saison 2020-2021 à Udinese, club partenaire de Watford.

Celui qui a porté le brassard du capitaine du Havre à cinq reprises cette saison se sent floué et conteste donc la validité de ce contrat. Une situation dont plusieurs clubs français souhaitent profiter, selon le quotidien marseillais. Désormais, deux scénarios s'offrent à Pape Gueye. Soit il parvient à rompre le contrat avec les Hornets, ce qui lui permettrait ensuite de s'engager libre dans le club de son choix. Soit il trouve une formation de Ligue 1 prête à assumer les futures conséquences de cet acte. Selon toute vraisemblance, la clause de session de Gueye à Watford s'élèverait à 5 ME, mais un accord pour une somme inférieure est également possible. « Pour l'instant, tous les clubs dont l'OM se trouveraient sur la même ligne » explique le média. En France, Marseille semble en concurrence avec Nantes et Angers sur ce dossier. Reste à voir qui parviendra à rafler la mise dans ce dossier plein d’imbroglios…