OM : Sans Payet, Alexis Sanchez n’y arrivera pas

OM : Sans Payet, Alexis Sanchez n’y arrivera pas

Intéressant pour sa première titularisation face à Nantes (2-1) samedi, Alexis Sanchez a parfois manqué de soutien. Pour beaucoup d’observateurs, une association de l’attaquant chilien avec le milieu offensif Dimitri Payet ferait le bonheur de l’Olympique de Marseille.

Contrairement à ce que craignaient les sceptiques, Alexis Sanchez n’est pas cramé. Pour sa première titularisation en Ligue 1, l’attaquant de l’Olympique de Marseille, aligné en pointe, a rendu une copie intéressante face à Nantes. Ses décrochages et ses appels en profondeur l’ont rendu disponible. Et sa qualité technique a fluidifié le jeu. Sa performance a déjà mis tout le monde d’accord, à commencer par le technicien Bernard Rodriguez, fan du Chilien.

« Ce que l'on voit dès les premières touches de balles et les premiers déplacements, c'est que c'est un joueur de très haut niveau, a commenté le consultant du média Le Phocéen. Ce qui est dommage, c'est que l'équipe ne l'ait pas assez trouvé, alors qu'il était en situation idéale. On sent tout de suite l'intelligence de jeu, car il se met tout le temps entre deux lignes et il est très facilement jouable. Il sent vraiment le foot, et en plus, il met le mental et l'agressivité. C'est vraiment le niveau mondial, d'autant que je crois qu'il n'avait pas débuté de match depuis le mois de mars. » Du coup, Bernard Rodriguez l’attend aux côtés du milieu offensif Dimitri Payet, toujours remplaçant.

La meilleure utilisation d'Alexis Sanchez

« Pour moi, l'idéal serait de le placer avec Payet derrière l'attaquant de pointe. Ce serait un trio fantastique, parce que Sanchez sera beaucoup plus efficace en dessous qu'à la pointe de l'attaque, a-t-il expliqué. Je suis sûr qu'une association Payet-Sanchez ferait mal à la tête de beaucoup de défenses, surtout si Tudor arrive à trouver la pointe qu'il faut. En fait, dans ce schéma avec deux joueurs sous la pointe, il faut toujours un meneur et un attaquant, car celui qui n'a pas le ballon monte d'un cran. Dans cette idée, associer Payet et Sanchez constitue pour moi l'association idéale. » D’après le coach Igor Tudor, ce duo sera bien aligné pendant la saison.