OM : Sampaoli allume la LFP au lance-flammes

OM : Sampaoli allume la LFP au lance-flammes

Icon Sport

Dimanche après-midi, l’OM s’est fait peur en début de match mais a fini par s’imposer logiquement à Saint-Etienne (2-4).

C’est dimanche à 15 heures que l’Olympique de Marseille s’est imposé contre Saint-Etienne, alors que la rencontre était initialement programmée samedi à 21 heures. Reporté dans un premier temps en raison de la neige qui paralysait la ville de Saint-Etienne, le match a longtemps été mis en stand-by. Durant plusieurs heures, dans la journée de samedi, les joueurs de l’OM et de l’ASSE ne savaient pas s’ils allaient pouvoir disputer cette rencontre de la 30e journée de Ligue 1 le lendemain. En effet, un report à une semaine ultérieure a été envisagé mais après de longues heures de discussions au sein de la LFP et des instances compétentes, la décision de reporter le match le dimanche à 15 heures a été actée. Du côté de l’Olympique de Marseille, en dépit de la victoire, on regrette cette gestion chaotique de la LFP. Après le succès phocéen, c’est Jorge Sampaoli en personne qui s’est chargé de faire part de son mécontentement.

ASSE-OM, Sampaoli se plaint de la gestion du report

« Ça a été difficile, parce qu’on ne savait pas à quelle heure où on allait jouer. C’était difficile de planifier avec sérieux une vraie gestion de groupe. Les horaires changeaient sans arrêt. Plusieurs hypothèses ont été émises, puis retirées. Dans un championnat comme la Ligue 1, ce n’est pas normal qu’il y ait autant d’incertitudes autour d’un match, qui était pourtant prévu de longue date » regrette Jorge Sampaoli pour qui la gestion du groupe a été difficile en raison des incertitudes quant à la tenue du match. « C’est une victoire importante » savoure tout de même le coach argentin de l’OM avant de se focaliser sur la fin de la saison. « Il va falloir lutter jusqu’à la fin. Nos adversaires sont réguliers. Ils ont des effectifs complets et solides. Il ne faudra pas se relâcher jusqu’au bout. Quand on aura des moments difficiles, c’est là qu’il faudra être performants. Et je pense que ça va se jouer à la fin. Je pense qu’on est prêts. L’équipe montre beaucoup d’enthousiasme par rapport à cette fin de saison et la possibilité de rapporter quelque chose d’important pour le club » a savouré l’entraîneur argentin de l’Olympique de Marseille à qui tout réussi depuis quelques semaines après une petite période de doutes suite aux défaites contre Lyon ou encore Clermont et Monaco.