OM : Saliba surcoté, Jérôme Rothen lance le débat

OM : Saliba surcoté, Jérôme Rothen lance le débat

Icon Sport

Complimenté pour son excellent début de saison, William Saliba est l’auteur d’une grossière erreur contre la Lazio Rome (2-2) jeudi en Europa League. Pour Jérôme Rothen, le défenseur central de l’Olympique de Marseille n’a peut-être pas le niveau annoncé.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que William Saliba n’a pas passé un bon jeudi. Au vu de son excellent début de saison et des compliments des observateurs, le défenseur central de l’Olympique de Marseille a dû croire à une première convocation en équipe de France. Finalement, le sélectionneur Didier Deschamps n’a pas cité son nom. Et quelques heures plus tard, le Marseillais offrait un but à la Lazio Rome en Europa League. Son erreur et sa prestation générale n’ont pas échappé à Jérôme Rothen, qui a pourtant adoré la performance collective de l’OM.

Rothen a aimé l’OM, mais pas Saliba

« Je ne suis pas du tout inquiet et je suis même rassuré sur la façon de jouer et l’enthousiasme que l’OM met, a réagi le consultant de RMC. Je les remercie eux et d’autres clubs de jouer cette compétition à fond parce que je me suis régalé. Cette équipe de Marseille dominait largement cette équipe de la Lazio. Ils ont encore leur destin en main. Pour revenir sur le style, ce n’est pas parce que tu ne gagnes pas un match qu’il faut absolument être inquiet. Moi, je suis rassuré sur la façon de jouer de l’OM. Il y a eu plus de 20 tirs dans le match. »

« Il doit y avoir des améliorations dans le jeu avec Milik. Même s’il marque sur penalty, dans le jeu, on reste un peu sur notre faim. Mais il n’empêche que les joueurs autour retrouvent de la fraîcheur. J’ai aimé le match de Guendouzi, de Payet aussi, qui était très cohérent. Il y a des joueurs qui confirment aussi, comme Luan Peres, même si j’ai des doutes sur Saliba, a nuancé l’ancien Parisien. L’équipe vit et ramène un peu de fraîcheur. Vraiment, je ne suis pas inquiet. » Sauf peut-être pour le défenseur prêté par Arsenal qui n’a pas totalement convaincu Jérôme Rothen.