OM : Puel bat Marseille, Domenech rigole au nez de Longoria

OM : Puel bat Marseille, Domenech rigole au nez de Longoria

Icon Sport

Une semaine après avoir été tenu en échec par Strasbourg au Vélodrome, l’OM a été battu par Saint-Etienne ce dimanche (1-0).

Une courte défaite qui fait mal à l’Olympique de Marseille dans la course à la cinquième place puisque les hommes de Jorge Sampaoli avaient l’occasion de prendre trois points d’avance sur le RC Lens. Après le match nul contre Strasbourg la semaine dernière (1-1), le président olympien Pablo Longoria avait subi les foudres de Raymond Domenech, qui soulignait ironiquement que les entraîneurs français, égratignés par Pablo Longoria dans les colonnes d’El Pais il y a quelques mois, arrivaient à faire déjouer l’OM de Sampaoli. Après la victoire de l’ASSE de Puel sur l’OM, le président de l’UNECATEF a remis une pièce dans la machine en clashant Pablo Longoria sur son compte Twitter.

« #entraineursfrancaissansconcept  C Puel encore un entraîneur sans concept qui s’impose contre l’OM. Un grand merci au président Marseillais qui a trouvé un merveilleux moyen de motiver ...ses adversaires avec ses déclarations irréfléchies » a publié Raymond Domenech, dont le tweet n’a pas manqué de faire réagir. « Heureusement pour toi, la honte ne tue pas », « Même en perdant tout ces match, Sampaoli et Longoria ont plus de légitimité que vous dans le football » ou encore « Doucement Raymond, ça a donné quoi ton passage à Nantes ? » a été répondu au consultant de La Chaîne L’Equipe, toujours très critiqué sur les réseaux sociaux. Il faut dire que le passage de l’ex-entraîneur de l’Equipe de France sur le banc du FC Nantes il y a quelques semaines ne plaide pas vraiment en sa faveur. En attendant, légitimité ou pas, Raymond Domenech ne se cache pas pour critiquer Pablo Longoria à chaque contre-performance de l’OM face à un entraîneur français. En ce sens, le natif de Lyon sera attentif aux deux derniers matchs de Marseille en Ligue 1 contre le SCO de Stéphane Moulin et le FC Metz de Frédéric Antonetti…