OM : Pierre Ménès pèse le pour et le contre de Sampaoli

OM : Pierre Ménès pèse le pour et le contre de Sampaoli

L'Olympique de Marseille s'est imposé au finish samedi contre Brest. Pierre Ménès estime que la venue de Jorge Sampaoli à l'OM peut changer la donne, même s'il y a encore du boulot.

Officiellement présenté mardi par Pablo Longoria, Jorge Sampaoli n’a pas raté ses premières sorties sur le banc de l’OM. En effet, en deux matchs au Vélodrome, le club phocéen a pris six points, ce qui ne lui était plus arrivé depuis un bail. De plus, ces deux succès face à Rennes et Brest l’ont été grâce à un finish terrible. De quoi redonner le moral aux supporters marseillais passés de la déprime violente à l’euphorie déraisonnable. Pour Pierre Ménès, qui a regardé les deux rencontres de l’Olympique de Marseille sous les ordres de Jorge Sampaoli, il est clair que si Dimitri Payet et ses coéquipiers ne sont pas devenus d’un seul coup des footballeurs d’un niveau XXL, la venue du coach argentin a insufflé un esprit de combattant qui était oublié depuis des mois. Et cela suffit au bonheur du peuple marseillais et Pierre Ménès n’a aucun doute là-dessus. Pour le consultant de Canal+, après ces deux victoires consécutives, l’OM s’est remis la tête à l’endroit et Jorge Sampaoli y est pour quelque chose.

Pierre Ménès valide la méthode Sampaoli

Sur son blog, Pierre Ménès constate qu’effectivement la méthode Jorge Sampaoli est positive pour l’Olympique de Marseille. « La question qui va agiter tout le monde, c’est : y a-t-il un effet Sampaoli ? On se l’est posée pour Pochettino à Paris, pour Tuchel à Chelsea… Objectivement, en termes de niveau de jeu, la différence n’est pas flagrante. En revanche, elle l’est au niveau de l’état d’esprit et de la motivation affichée par l’ensemble de l’effectif olympien. Et ça, c’est à mettre au crédit de Sampaoli. Cela demandera évidemment confirmation dans les semaines à venir. En attendant, avec six points en deux matchs, c’est une vraie embellie pour l’OM… », fait remarquer Pierre Ménès, qui attend de voir ce que cela va donner sur la durée et face à des formations moins joueuses que Brest.