OM : Pelé plutôt que Mandanda en finale, Baup ne crie pas au scandale

OM : Pelé plutôt que Mandanda en finale, Baup ne crie pas au scandale

Photo Icon Sport

Le football est ainsi fait que Yohann Pelé, qui a largement contribué à la qualification de l'Olympique de Marseille pour la finale de l'Europa League et sauf énorme surprise, sera sur le banc de l'OM mercredi soir à Lyon pour le match contre l'Atlético Madrid. Car Steve Mandanda a désormais retrouvé sa place dans les buts phocéens, même si Yohann Pelé lui a encore succédé vendredi à Guingamp après l'expulsion du gardien de but international de l'OM.

Interrogé dans Le Parisien sur la possibilité que Rudi Garcia aligne Yohann Pelé plutôt que Steve Mandanda en finale de l'Europa League, Elie Baup a confié qu'il ne hurlerait pas au scandale, même s'il n'y croit pas vraiment. « Même si l’on sait parfaitement qui est le numéro un et qui est le numéro deux, on est en droit de se poser la question par respect pour ce que Pelé a apporté, pour ce qu’il a accompli et au regard de ses performances. En tant qu’entraîneur, on aurait envie de le récompenser. Il a été déterminant contre Salzbourg. Au moins autant que Rolando. Sans sa parade géniale en prolongation, l’OM ne serait pas en finale. Il a été énorme dans ce match. Marseille lui doit beaucoup. Mais ce n’est pas si simple. Le poste de gardien est particulier : il y a une hiérarchie claire, des rôles à respecter. Mais sauf méforme, il ne fait presque aucun doute que Mandanda sera titulaire. Emotionnellement, ce n’est pas simple d’écarter Pelé après ce qu’il a apporté. C’est toujours difficile de lui dire et de s’entendre dire : « Merci pour tout, maintenant tu retournes sur le banc. » Mais c’est le dur métier de gardien, de gardien numéro deux notamment. On connaît les règles du jeu même si, parfois, elles peuvent paraître cruelles », explique Elie Baup, ancien entraîneur de l’Olympique de Marseille et qui avait débuté comme gardien de but avant un accident de la route qui avait mis un terme à sa carrière alors qu’il n’avait que 20 ans.