OM : Payet s'est pris pour Maradona, zéro pardon

OM : Payet s'est pris pour Maradona, zéro pardon

Photo Icon Sport

L'OM dispute un match crucial contre l'Olympiakos, mais du côté des supporters marseillais on est toujours très agacé par le fiasco européen. Dimitri Payet paie les pots cassés.

Zéro point, zéro but, treize défaites consécutives, l’Olympique de Marseille vit un vrai calvaire en Ligue des champions, une épreuve que l’OM quittera donc dès la phase des poules. Reste que les souvenirs de la finale d’Europa League contre l’Atlético Madrid en 2018 sont restés dans les esprits et finalement les supporters phocéens seraient prêts à s’emballer pour un joli parcours en C3. Pour cela, les joueurs d’André Villas-Boas doivent battre l’Olympiakos ce mardi soir au Vélodrome avec deux buts d’écart, ce qui sera la première condition, mais pas la seule, à une qualification via la 3e place. Mais quoi qu’il en soit, ce fiasco dans l’épreuve reine laisse des traces, et du côté de La Provence on a croisé des fans très agacés de l’image donnée en Europe par l’Olympique de Marseille.

Et s’il y a un joueur qui focalise bien toute cette colère, c’est Dimitri Payet. Moqué et critiqué pour sa forme physique, le Réunionnais est sous un feu permanent des attaques, et même sa célébration samedi contre Nantes, après son but, a mis en colère des supporters. « Il s’est pris pour Maradona à le célébrer comme ça devant la caméra ? Qu’il retrouve son niveau d’abord… », a confié avec ironie un abonné marseillais à Alexandre Jacquin. Et le journaliste du quotidien régional de constater qu'en ville Dimitri Payet est « toujours disque d’or au hit-parade des critiques ». Dur pour un joueur qui a signé un contrat longue durée avec l’Olympique de Marseille, ce que certains regrettent désormais amèrement, alors que cette prolongation avait été chaudement accueillie au moment où Jacques-Henri Eyraud l'avait officialisée.