OM : Payet et Mandanda au boulot, Longoria se fâche

OM : Payet et Mandanda au boulot, Longoria se fâche

Icon Sport

Le président de l'Olympique de Marseille est ulcéré par l'attitude de quelques supporters et il a décidé d'envoyer les joueurs les plus expérimentés pour régler un souci majeur.

Le CNOSF l’a confirmé cette semaine, l’OM va devoir vivre toute cette saison avec la menace d’un retrait d’un point au classement, séquelle majeure des incidents provoqués par des supporters marseillais lors du match à Angers. A l’heure où le club phocéen est devenu le dauphin du PSG, chaque point vaut de l’or et les dirigeants provençaux n’ont pas l’intention de voir quelques énergumènes gâcher le travail des joueurs de Jorge Sampaoli. Alors, au moment où retrouve son public ce samedi contre Brest, Pablo Longoria a tenu à placer les associations officielles de supporters devant leurs responsabilités. Lors d’une réunion mensuelle, le patron de l’OM n’est pas arrivé seul, puisque Dimitri Payet et Steve Mandanda étaient également venus, à l’initiative du joueur réunionnais, afin de faire comprendre qu’il n’était plus possible de tolérer certains débordements. Dimitri Payet, qui sait ce que cela peut coûter puisqu’il a été la cible de tels comportement à Nice et Lyon, n’est pas aveugle. Et il a bien vu contre le PSG que sans des filets de protection, Neymar aurait aussi pu prendre cher au Vélodrome sur les corners.

Mandanda et Payet réclament la fin des âneries au Vélodrome

Dimitri Payet et Steve Mandanda ont donc pris du temps pour faire vraiment passer un message fort aux responsables des supporters afin que ces derniers briefent et tiennent leurs troupes. Bien évidemment, du côté des associations, on a fait remarquer qu’il était difficile de gérer chaque cas individuellement, un argument comparable à celui utilisé du côté de l’Olympique Lyonnais, mais qu’en plus au Vélodrome, certains spectateurs présents dans les tribunes latérales, et non encartés à un groupe officiel, avaient des comportements intolérables. Le message de Payet et Mandanda est donc bien passé, mais Pablo Longoria a lui été très clair, l'OM sera sans pitié avec ceux qui défieront les consignes. Le message sera diffusé de manière encore plus précise avant le match face à Brest, Marseille n'a pas l'intention de perdre un point juste à cause de quelques écervelés.