OM : Payet et les supporters, une masterclass de communication

OM : Payet et les supporters, une masterclass de communication

Icon Sport

Dimitri Payet a utilisé des mots très durs contre les responsables de jets de projectiles sur la pelouse du Vélodrome lors du classique OM-PSG dimanche soir. Son discours a été jugé courageux par de nombreux observateurs.

L’Olympique de Marseille s’attendait à une soirée bouillante du côté du Vélodrome, pour la réception du Paris Saint-Germain. Pablo Longoria et Dimitri Payet avaient appelé au calme, afin d’éviter notamment que la Commission de discipline fasse sauter le point en suris qui plane au-dessus de la tête du club. Le club de la cité phocéenne ne s’est pas trompé. Si les tifos des supporters et l’ambiance étaient à la hauteur du rendez-vous, certains individus n’ont pas pu s’empêcher de gâcher la fête. Des « bouteilles, des chargeurs et des briquets », ont été jeté sur les joueurs du PSG lorsqu’ils frappaient les corners. Un homme est même rentré sur la pelouse, interrompant une action de Lionel Messi. Après la rencontre, Dimitri Payet exprimé son dégoût face à ces actes intolérables. Victime d’un jet de bouteille à Nice il y a quelques semaines, ce sujet lui tient à cœur. « Malheureusement, il y en a toujours certains qui peuvent déraper. Mais on ne peut pas dire que ce sont des supporters de l’OM. (…) Après, je l’ai déjà dit et je le redis, il faudra des sanctions et de vraies sanctions », a-t-il lâché en partie après le match.

« Payet a été parfait dans sa réaction à chaud »

Cette déclaration forte du capitaine marseillais a été saluée, notamment dans L’Equipe du Soir. « Payet a dit tout ce qu’il fallait dire, avec des mots justes et une voix posée. Il ne s’est pas énervé, il a fait la part des choses. Il se pose la question : “Comment c’est possible ?”. Il a été parfait dans sa réaction à chaud », a assuré Jérôme Alonzo, avant que Dave Appadoo n’appuie son point de vue.  « C’est courageux de la part de Payet. Car le public marseillais a une passion débordante. Il dit ça contre une partie de son public, il faut oser le dire. Lui, il est sur le terrain après, donc il faut assumer. Payet, on l’a parfois accusé de faire de la démagogie avec l’OM. Il a même été accusé de populiste ou de démago. Mais là, non, c’est un vrai discours. C’est parfait de A à Z », a félicité le journaliste. La réaction du capitaine marseillais a été immédiatement à la hauteur, bien loin de celles de l’OGC Nice au mois de septembre.