OM : Ouvrard menacé de mort, c’est chaud à la Commanderie

OM : Ouvrard menacé de mort, c’est chaud à la Commanderie

Photo Icon Sport

Nommé directeur général délégué de l’Olympique de Marseille, Hugues Ouvrard ne fait pas du tout l’unanimité auprès des supporters. Ces derniers l’ont d’abord ciblé sur les réseaux sociaux, puis sur les murs du centre Robert Louis-Dreyfus.

C’est certain, Hugues Ouvrard avait rêvé de meilleures conditions pour son arrivée à l’Olympique de Marseille. Le nouveau « Head of Business », à peine nommé, a tout de suite été critiqué par les supporters sur les réseaux sociaux. En cause, d’anciens tweets pour encourager le Paris Saint-Germain ou pour tailler le club phocéen. La cible des fans a donc dû effacer les preuves avant de s’expliquer pour calmer le jeu. « J'assume que j'aime chambrer, tous les clubs, même celui où je suis né (Metz), celui où j'ai travaillé (OMTV), et ceux où j'ai habité (Brest, Paris, Lyon, etc) », s’est défendu Hugues Ouvrard sur Twitter.

Mais sans surprise, ces quelques mots n’ont pas suffi pour calmer les plus remontés. La preuve sur les murs du centre Robert Louis-Dreyfus où des tags ont été dessinés la nuit dernière. « Ouvrard t’es mort », pouvait-on lire à la Commanderie. « Ici c’est pas Paris », ont aussi écrit des fans mécontents, en référence à un ancien tweet du dirigeant. A noter que le nouveau directeur général délégué n’était pas le seul cadre dans le viseur des supporters. En effet, le propriétaire Frank McCourt et le président Jacques-Henri Eyraud ont été priés de quitter l’Olympique de Marseille. Sans doute par des fidèles déjà séduits par les paroles de Mourad Boudjellal…