OM : Milik scelle son mercato, c'est définitif !

OM : Milik scelle son mercato, c'est définitif !

Icon Sport

Le départ de Jorge Sampaoli a fait quelques malheureux à l’OM mais ce n’est pas Arkadiusz Milik qui a pleuré la démission de l’Argentin.

Des joueurs tels que Mattéo Guendouzi, Luan Peres ou encore Gerson étaient très attachés à Jorge Sampaoli et ont logiquement regretté le départ de l’entraîneur argentin il y a plus de deux semaines. L’Olympique de Marseille a vite réagi avec la nomination d’Igor Tudor, lequel est au travail afin de bâtir l’équipe la plus compétitive possible en cette année de Ligue des Champions pour le club phocéen. A priori, l’entraîneur croate pourra compter sur un joueur motivé à bloc pour la saison à venir en la personne d’Arkadiusz Milik. Et pour cause, La Provence dévoile dans son édition du jour que le Polonais est resplendissant au centre d’entraînement Robert Louis-Dreyfus depuis le départ de Jorge Sampaoli, avec qui il ne s’entendait pas. Diminué par une blessure avant les vacances puis par un virus à la reprise de l’entraînement, Milik n’a pas disputé les deux premiers matchs amicaux de l’OM. Mais il sera bien présent pour le troisième rendez-vous face à Middlesbrough vendredi soir.

Milik retrouve le sourire à l'OM

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Arek Milik (@arekmilik)

Le média ajoute qu’Arkadiusz Milik n’a plus aucun doute en ce qui concerne son avenir, qu’il voit à l’Olympique de Marseille et nulle part ailleurs. L’ancien attaquant de Naples souhaite vivre l’ambiance survoltée du Vélodrome un soir de Ligue des Champions et estime que le système tactique d’Igor Tudor est susceptible de le mettre en valeur. Même si l’ancien coach de l’Hellas Vérone aime le jeu de transition rapide, ce qui n’est pas le fort d’Arkadiusz Milik, Igor Tudor prône également une utilisation importante des pistons, lesquels sont amenés à multiplier les centres. Et dans ce domaine, Arkadiusz Milik risque d’y trouver son compte, notamment avec Jonathan Clauss sur le côté droit. Le Polonais, qui se plaignait des faux pieds sous Jorge Sampaoli (Ünder, De la Fuente, Luis Henrique) et par conséquent du manque de centre, pourrait être comme un poisson dans l’eau avec Igor Tudor. A condition de se défaire d’une concurrence de plus en plus féroce en attaque à l’OM avec Dieng, Bakambu et maintenant Luis Suarez.