OM : Milik pour oublier Kolo Muani, Nantes est chaud

OM : Milik pour oublier Kolo Muani, Nantes est chaud

Icon Sport

Le FC Nantes a repris l'entrainement ce mercredi matin. Antoine Kombouaré attend toujours du renfort au mercato et ne crache pas sur une arrivée d'Arkadiusz Milik. 

Le FC Nantes se prépare a vivre une belle et longue saison. Les Canaris ont en effet gagné le droit de disputer la Ligue Europa après leur sacre en Coupe de France face à l'OGC Nice. Pour jouer sur tous les tableaux sans se mettre en difficulté, le FC Nantes aura besoin de pouvoir compter sur un effectif de qualité. Problème, Randal Kolo-Muani est parti en Bundesliga et personne n'a encore été trouvé pour le remplacer. Mais les Canaris ne manquent pas d'idées pour leur recrutement. En effet, Waldemar Kita ne pouvait cacher ces dernières semaines son interêt pour Arkadiusz Milik, en difficulté avec Jorge Sampaoli à l'OM. Et visiblement, le propriétaire et président du FC Nantes n'est pas le seul charmé par le Polonais, car c'est aussi le cas d'Antoine Kombouaré. 

Milik à Nantes, Kombouaré se mouille 

Présent ce mercredi face à la presse pour la reprise de l'entraînement du FC Nantes, l'ancien coach du PSG a indiqué au sujet de la piste Milik : « Moi j’ai arrêté de rêver donc s’il vient je suis content. Et puis s’il ne vient pas… Donc voilà, donc on attend. (...) Le profil pour moi c’est l’efficacité. A partir de là, les qualités sont différentes mais si au final Milik est chez nous, je le dis bien avec un grand si, et qu’il nous marque 20 buts on oubliera Randal Kolo Muani. C’est la vie d’un club. L’objectif c’est surtout d’avoir un joueur efficace et que l’on gagne des matchs ». Encore sous contrat avec l'OM jusqu'en juin 2023, Milik est dans une situation inconfortable dans la cité phocéenne. Jorge Sampaoli n'apprécie pas plus que cela son profil et peine à lui trouver une place dans son dispositif. Malgré tout, l'ancien du Napoli a réussi la saison dernière à faire le travail en plantant 20 buts en 37 rencontres disputées toutes compétitions confondues. Milik est à 16 millions d'euros, le FC Nantes devra donc faire un effort financier considérable pour récupérer le Polonais. En plus de cela, il faudra trouver les arguments pour le convaincre de rejoindre un club moins huppé que l'OM, alors qu'une Coupe du monde sera à jouer avec la Pologne à la fin de l'année au Qatar.