OM : Milik colle un gros tacle, personne ne l'avait vu venir

OM : Milik colle un gros tacle, personne ne l'avait vu venir

Icon Sport

Totalement épanoui à la Juventus Turin cette saison, Arkadiusz Milik brille depuis son départ de l’OM.

Lors du dernier mercato estival, Pablo Longoria a acté un gros départ avec le prêt avec option d’achat d’Arkadiusz Milik à la Juventus Turin. Un départ qui faite suite à une saison frustrante pour l’international polonais sous les ordres de Jorge Sampaoli à l’Olympique de Marseille. En effet, malgré des statistiques plutôt bonnes, le Polonais n’a jamais été un titulaire indiscutable aux yeux de l’actuel entraîneur de l’OM, désormais en poste au FC Séville. Son profil plaisait en revanche à Igor Tudor, mais les arrivées d’Alexis Sanchez, Amine Harit ou encore Luis Suarez ont relancé la concurrence en attaque et Pablo Longoria a finalement accepté l’offre de la Juve pour Milik afin de se délester d’un gros salaire et probablement de faire entrer une dizaine de millions d’euros dans les caisses de l’OM à la fin de la saison.

Milik n'était pas épanoui avec Sampaoli à l'OM 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Arek Milik (@arekmilik)

Dans une interview accordée à L’Equipe, Arkadiusz Milik est revenu sur son départ de l’OM et si l’ancien Napolitain garde un excellent souvenir du club olympien, c’est moins le cas de son expérience avec Jorge Sampaoli. Au moment d’évoquer son jeu et les difficultés qu’il a rencontrés à Marseille, Arkadiusz Milik a immédiatement cité l’Argentin et son dispositif dans lequel il était trop isolé à la pointe de l’attaque olympienne. « Mon but n'est pas de prouver quelque chose à qui que ce soit, parce que de toute façon les gens parlent et il y en a toujours pour critiquer. Moi, je fais tout ce que je peux, je travaille autant que je peux pour atteindre mes objectifs. Tous les matches, ou presque, que j'ai disputés ici (à la Juve), on a joué à deux pointes, et je pense que c'est plus facile pour n'importe quel attaquant de jouer à deux, tu as plus d'espaces, plus de situations. À Marseille, c'était différent. Avec Sampaoli, j'étais souvent seul dans la surface, marqué par deux défenseurs, et nous n'avions pas de joueurs avec les caractéristiques pour rentrer dans la surface, ils avaient d'autres profils. Ici, je me sens bien » a taclé Arkadiusz Milik, qui a ensuite remercié Marseille et les supporters de l’OM pour leur amour durant deux ans. En revanche, on peut attendre longtemps avant d’avoir un mot positif de Milik à l’égard de Sampaoli.