OM : McCourt gifle Thibaud Vezirian

OM : McCourt gifle Thibaud Vezirian

Icon Sport

L'actuel propriétaire de l'Olympique de Marseille a répondu aux dernières rumeurs d'une vente de son club, s'interrogeant encore une fois des propos de certains sur les réseaux sociaux.

Thibaud Vezirian a encore une fois mis la pression concernant une possible vente de l’Olympique de Marseille à des intérêts venus d’Arabie Saoudite, affirmant que « tout était réglé » et qu’il fallait désormais attendre « cette surprise ». Même si l’influenceur commence à susciter des doutes de plus de plus forts au sein de la très puissante communauté des supporters de l’OM sur les réseaux sociaux, l’ancien animateur de la chaîne L’Equipe a toujours des followers persuadés qu’effectivement Frank McCourt va bien céder le club phocéen, tentant de s’accrocher à tout pour essayer de justifier leur thèse. Mais, invité de France 24, le milliardaire américain a encore une fois climatisé les fans de la #VenteOM en répétant ce qu’il dit depuis plus d’un an, à savoir qu’il n’avait nullement l’intention de tourner le dos à Marseille. McCourt s’étonne de voir toute cette histoire prospérer sur Twitter et ailleurs, collant un KO virtuel à Thibaud Vezirian, devenu le grand leader de cette campagne annonçant la cession de Marseille.

McCourt ne vendra pas l'OM à l'Arabie Saoudite, il le répète

Sans s’énerver, même s’il constate que certains ne veulent pas le croire, le propriétaire de l’OM a remis encore une fois les choses en place, même si Frank McCourt doit bien se douter que cela ne changera pas grand-chose à la théorie du grand secret. « Si je vais rester propriétaire de l’OM alors qu’on a dit que les Saoudiens étaient intéressés ? Je l’ai dit à de nombreuses reprises, je ne vais nulle part. J’aime l’OM, j’aime Marseille. Et l’équipe joue très bien. Maintenant, je crois qu’on a atteint notre vitesse de croisière, on construit un club qui peut vraiment gagner et c’est mon but. Ce sont des rumeurs qui sont diffusées par les réseaux sociaux. C’est de la pure désinformation qui se dissémine sur les réseaux sociaux sur le fait que le club est à vendre. Je l’ai dit 10, 12 fois : le club n’est pas à vendre. Je suis là, je suis propriétaire du club (...) Ces rumeurs, on leur permet de migrer à travers les réseaux sociaux, il n’y a pas de contrôle, de vérifications et c’est amplifié par les gens qui ne savent pas. Les réseaux sociaux érodent la confiance », a précisé, sur la chaîne d'info, le patron de l’Olympique de Marseille, pas décidé à laisser le doute s'installer concernant ses intentions avec l'OM.