OM : Marseille ne battra plus jamais le PSG, Di Meco abandonne

OM : Marseille ne battra plus jamais le PSG, Di Meco abandonne

Photo Icon Sport

Dimanche soir, ce n’est pas un grand PSG que l’Olympique de Marseille a trouvé sur sa route au Parc des Princes. Privé de Cavani, Draxler et Neymar, l’équipe de Thomas Tuchel était sans doute prenable. Mais l’actuel 4e de Ligue 1 a été trop timide, malgré une première mi-temps correcte, pour l’emporter et a même été proche d’exploser après le carton rouge de Steve Mandanda. Un scénario qui dépite Eric Di Meco, lequel a tout simplement l’impression qu’il est désormais impossible de voir une défaite du PSG face à Marseille dans le Classico du championnat.

« Je vais occulter le côté OM-PSG, match où il y a de la rivalité, de l'engagement. Hier, c'était un match pour rester au contact de Lyon, pour pouvoir faire cette fameuse Ligue des champions qui est le but du club et de nombreux joueurs. Et je n'ai pas vu ça hier soir. Je n'ai pas vu de rythme, d'engagement. Je m'en fous des rateaux et de roulettes. Tu repars propre de derrière en faisant quatre passes pour la redonner à Mandanda qui dégage, ça c'est merveilleux. Ce n'est pas ça de jouer, fais le pressing haut, va leur marcher dessus. La seule chance que tu aies, c'est qu'ils aient un peu la tête dans le sac et que tu imposes un défi qu'ils ne veulent pas relever. Donc si tu ne fais pas un match à 120%, tu n'y arrives jamais. Pour moi, pour gagner contre Paris, c'est un OM à 120%, et en face il faut que Paris fasse un match un peu moins bien. Et ce soir-là (il fait référence au 2-2 au Vélodrome) il y avait tout, avec l'expulsion de Neymar et l'engagement des Marseillais. Et le lendemain, je disais ici : si on n'a pas gagné celui-là, on ne gagnera plus jamais contre Paris. C'est une expression bien sûr... Quand tu es à 2-1, à dix secondes de la fin et que tu ne le gagnes pas, c'est un signe pour moi » a pesté le consultant de RMC Sport, agacé par l’attitude trop respectueuse et trop timide des Marseillais. A l’évidence, il en faudra beaucoup plus pour battre à nouveau le PSG…