OM : Malgré Sampaoli, Germain se sent toujours aussi fort

OM : Malgré Sampaoli, Germain se sent toujours aussi fort

Laissé libre en juin dernier, Valère Germain n’a pas gardé que de bons souvenirs de son passage à l’Olympique de Marseille. Le nouvel attaquant de Montpellier avait terminé son aventure au placard. Mais pas de quoi entamer sa confiance en lui.

Avec trois buts inscrits pour ses quatre premiers matchs de Ligue 1 cette saison, Valère Germain avait déjà égalé son total du précédent exercice, lorsqu’il évoluait encore à l’Olympique de Marseille. Il faut dire que son passage au club phocéen n’a pas vraiment été une réussite. L’attaquant français ne s’est jamais vraiment imposé. Pire, ses derniers mois ont été passés au placard de l’entraîneur Jorge Sampaoli.

Pas de quoi affecter le mental de Valère Germain, sûr de ses qualités au moment de rejoindre librement Montpellier cet été. « A l'OM, il y a eu du bon et du moins bon, a reconnu l’Héraultais dans des propos relayés par 20 Minutes. Je n’ai aucun sentiment de revanche. Je connais ma valeur, ce que j’ai fait à Monaco et à Nice avant d’aller dans ce club. A aucun moment je n’ai regretté ce choix. Si je n’étais pas allé à Marseille, il m’aurait manqué quelque chose. C’était important pour moi de jouer dans un club où mon père avait joué. »

« Retrouver des joies simples »

Désormais focalisé sur Montpellier, Valère Germain espère récupérer ses sensations et sa bonne humeur. « Je veux redevenir important pour le groupe. Retrouver des joies simples : sourire au quotidien, avoir de la proximité avec les supporters. Retrouver du plaisir. Ressentir la fatigue lors des entraînements. C’est un club peut-être un peu moins exposé, familial, c’est sans doute ce qu’il me fallait aujourd’hui. Au-delà des buts, ça se passe bien avec mes coéquipiers, j’ai été bien intégré. On a emménagé rapidement avec ma famille, c’est aussi quelque chose d’important », a confié le fils de Bruno Germain, qui n’était plus heureux à Marseille.