OM : Les Saoudiens sont chauds, McCourt freine la vente !

OM : Les Saoudiens sont chauds, McCourt freine la vente !

Photo Icon Sport

L’OM a passé l’écueil du fair-play financier, et se concentre désormais sur la saison prochaine. Enfin presque...

Les supporters auront un oeil très attentif sur le marché des transferts, avec dans l’idée de conserver le meilleur effectif possible tout en réalisant forcément des grosses ventes pour équilibrer les comptes. D’un côté donc, il y a ces énormes difficultés financières et notamment un propriétaire qui ne veut plus remettre la main à la poche, et de l’autre reviennent régulièrement des rumeurs sur le rachat du club. Souvent considérée comme de la poudre aux yeux, cette idée de voir l’Arabie Saoudite mettre le paquet pour faire de l’OM à nouveau un fleuron du football français et européen, est le crédo de Thibaud Vézirian. Le journaliste spécialisé de C8 est certain que l’intérêt de l’Arabie Saoudite pour l’OM est réel, mais que certains détails bloquent encore les négociations sérieuses, comme la volonté de Frank McCourt de rester dans le capital du club.

« La Vente OM ? Je continue de dire que c’est en action à Marseille. Ça peut bouger dans les jours à venir. McCourt, il ne pense qu’immobilier et rentrées d’argent. Le sportif, l’OM, ce n’est pas son truc. Il va faire un appel à l’aide. C’est pour ça que ça va bouger. Il y a des échéances qui arrivent, entre les élections municipales et la DNCG. Tout ça peut vraiment changer les choses. Le fait que McCourt veuille garder des parts de l’OM pour ses projets immobiliers, c’est ce qui bloque dans les négociations. Les Saoudiens se sont étonnés de ça, car Kyril Louis-Dreyfus veut garder 5 % du club, McCourt une trentaine… Personne ne veut racheter 60 % d’un club. C’est ça qui pose problème. McCourt est peut-être en train de régler tout ça via le programme ‘OM Développement’. Il peut faire rentrer des gens, qui peuvent investir tout en travaillant avec lui », a livré sur Youtube Thibaud Vézirian, persuadé que cela bouillonne beaucoup plus qu’on ne le pense au sujet de l’avenir de l’OM.