OM : Le Vélodrome soutiendra l’Ukraine jusqu’au bout

OM : Le Vélodrome soutiendra l’Ukraine jusqu’au bout

Afin de soutenir l’Ukraine en pleine guerre contre la Russie, l’Olympique de Marseille utilisera le Vélodrome. Le stade géré par le club phocéen s’illuminera aux couleurs du drapeau ukrainien avant chaque rencontre à domicile. Puis les supporters prendront le relais pendant les matchs.

La Ligue 1 n’est pas insensible à la situation de l’Ukraine. Pendant qu’il tente de résister aux attaques de la Russie, le pays reçoit notamment le soutien de l’Olympique de Marseille. On a en effet aperçu le Vélodrome s’illuminer aux couleurs du drapeau ukrainien mardi soir, un geste que le club phocéen reproduira régulièrement jusqu’à la fin du conflit.

Nos confrères de France Bleu Provence nous apprennent que le stade olympien deviendra jaune et bleu une heure avant chaque rencontre à domicile. Puis des messages de soutien seront affichés sur les deux écrans géants, et sur les panneaux habituellement réservés à la publicité près de la pelouse. Mais ce n’est pas tout. Les supporters marseillais prendront ensuite le relais avec des tifos, des banderoles et des drapeaux ukrainiens dans les tribunes du Vélodrome. Toutes ces attentions seront mises en place pour la première fois dimanche à l’occasion de la venue de l’AS Monaco.

Le beau geste de Reims

A noter que d’autres pensionnaires de Ligue 1 font également preuve de générosité envers le pays ciblé par Vladimir Poutine. Sans parler du geste de Gérard Lopez, le président et propriétaire des Girondins qui s’est démené pour mettre à l’abri la famille de son milieu ukrainien Danylo Ignatenko, le Stade de Reims est l’auteur d’une très belle initiative. Son président Jean-Pierre Caillot s’est associé à la ville pour organiser une collecte de denrées et de matériels de première nécessité à envoyer à la frontière entre la Pologne et l’Ukraine, le tout via un camion des Transports Caillot, société qui appartient au dirigeant rémois.