OM : Le Vélodrome plein ? Une polémique à 1 million d'euros !

OM : Le Vélodrome plein ? Une polémique à 1 million d'euros !

Le Vélodrome ne sera pas loin d'être plein pour la réception de Bordeaux dimanche soir, mais une majorité de supporters de l'OM n'est pas vaccinée et le pass sanitaire coûte cher.

Ce jeudi, 46.000 tickets pour le match de la 2e journée de Ligue 1 entre l'Olympique de Marseille et les Girondins de Bordeaux, programmé dimanche à 20h45 au Vélodrome Orange, ont été vendus. Il est vrai que sevrés de stade, et forcément excités par les prestations de l'OM version Jorge Sampaoli et la perspective de voir les nouveaux joueurs recrutés par Pablo Longoria, les supporters phocéens vont se ruer sur les places mises en vente. Seul souci pour l'Olympique de Marseille, chacun de ces spectateurs devra présenter un pass sanitaire, lequel sera contrôlé aux entrées. Jusque-là, il s'agit d'un problème d'organisation et l'OM sait faire. Mais La Provence le fait remarquer, le coût de chaque match est faramineux...pour le contribuable, qu'il soit fan du club phocéen ou pas.

Car selon le le quotidien régional, lors du match OM-Villarreal, il y avait une énorme majorité de porteurs d'un pass sanitaire suite à un test PCR, les supporters vaccinés n'étant pas légions, loin de là. « Ce devrait encore être le cas dimanche contre Bordeaux. En sachant qu’un test antigénique (le plus rapide, largement privilégié) coûte 25 euros à l’assurance maladie (et 65 euros pour un test PCR), la note peut vite être salée pour la seule organisation d’un match de football », explique Jean-Claude Leblois. 

Bien évidemment, ce problème n'est pas uniquement lié à l'Olympique de Marseille, mais il symbolise les soucis actuels liés à la crise sanitaire et un match comme OM-Bordeaux peut coûter autour d'un million d'euros aux finances publiques rien que par le coût des tests PCR. Et du côté des clubs, si cela n'est pas encore une préoccupation, le gouvernement a prévenu que dès le mois d'octobre les tests ne seront plus remboursés, sauf avec un justificatif médical. Autrement dit, pour venir voir jouer l'OM au Vélodrome (ou le PSG au Parc ou l'ASSE à Geoffroy-Guichard...), les supporters devront soit payer le test et la place, soit se faire vacciner...soit rester chez eux. Et là, les clubs de Ligue 1 ne rigolent plus.