OM : Le seul intouchable du mercato, c’est Balerdi

OM : Le seul intouchable du mercato, c’est Balerdi

Très souvent aligné par Igor Tudor cette saison, Leonardo Balerdi a aussi les faveurs de ses dirigeants. Le défenseur central de l’Olympique de Marseille plaît à l’Ajax Amsterdam. Mais pour les décideurs olympiens, il n’est pas question de transférer l’Argentin cet hiver.

Après le retour de Gerson à Flamengo, Pablo Longoria tient peut-être l’opportunité de réaliser une deuxième vente importante. Cette fois, le dossier concerne Leonardo Balerdi dont la progression a attiré l’attention de l’Ajax Amsterdam. Le club néerlandais a peut-être entendu la tendance évoquée le mois dernier, lorsque la radio RMC et le média Le Phocéen annonçaient l’Argentin sur le départ. En effet, nos confrères indiquaient que le président marseillais souhaitait profiter de la cote de Leonardo Balerdi pour réaliser une plus-value.

L’objectif était de récolter 15 millions d’euros pour le défenseur central définitivement recruté pour 11 millions d’euros à l’été 2021. Mais depuis, l’Olympique de Marseille a démenti ces informations. Ce samedi encore, Foot Marseille assure que le club phocéen ne souhaite pas se séparer de Leonardo Balerdi. Peu importe le montant de l’offre de l’Ajax Amsterdam, à supposer qu’une proposition soit vraiment transmise, la direction olympienne aurait l’intention de la refuser. S’agirait-il d’une demande de la part de l’entraîneur Igor Tudor ?

La philosophie de Longoria

On sait que le Croate apprécie beaucoup les qualités de son défenseur central sous contrat jusqu’en 2026. En tout cas, ce « non » catégorique, sans même connaître les arguments du camp adverse, ne ressemble pas à la philosophie de Pablo Longoria, qui considère habituellement qu’aucun joueur n’est intransférable tant que le montant proposé donne satisfaction. La preuve, l’Olympique de Marseille ne serait pas contre le transfert de son milieu Mattéo Guendouzi cet hiver. Une opération qui permettrait de renouveler encore un peu plus l'effectif. Autant dire que Leonardo Balerdi ferait mieux de ne pas écarter l’idée d’un départ inattendu.