OM : Le dossier Lihadji brutalement relancé par le coronavirus ?

OM : Le dossier Lihadji brutalement relancé par le coronavirus ?

Photo Icon Sport

En fin de contrat stagiaire à l’issue de la saison, Isaac Lihadji sera libre de quitter l’OM pour le club de son choix le 30 juin prochain.

Un départ qui sonne comme un véritable coup dur pour l’Olympique de Marseille, qui a fait le maximum au cours des derniers mois afin de convaincre Isaac Lihadji de signer son premier contrat professionnel en Provence. Dans le courant du mois de février, l’insider OM-United indiquait pourtant que Jacques-Henri Eyraud et Andoni Zubizarreta avaient proposé un salaire mensuel de 40.000 euros et une belle prime à la signature de 500.000 euros pour le joueur de 17 ans. Une proposition inférieure à celles du Borussia Dortmund ou encore de Lille, et qui n’avait donc pas retenu l’attention de l’entourage d’Isaac Lihadji.

La bataille semble quasiment perdue pour l’Olympique de Marseille, mais un rebondissement de dernière minute n’est pas encore à exclure définitivement selon Le Phocéen. En effet, le média indique qu’avec l’arrêt total du football, des dossiers que l’on croyait clos comme celui d’Isaac Lihadji peuvent prendre « une autre direction ». Pour le média, il est tout-à-fait possible que la situation financière de l’OM, qui ne permettra pas au club d’être très actif sur le marché des transferts la saison prochaine, incite Jacques-Henri Eyraud à mettre le paquet sur Isaac Lihadji afin de s’assurer les services d’un joueur offensif susceptible d’être revendu très cher à l’avenir. « La tendance est toujours à un départ » rappelle le média. Mais avec cette trêve inattendue qui fausse pas mal de choses dans le monde du football, tout est finalement relancé puisque l’Olympique de Marseille a plus de temps que prévu pour négocier un éventuel accord avec Moussa Sissoko, l’agent d’Isaac Lihadji.