OM : La vente s'est faite le 5 février, il l'annonce !

OM : La vente s'est faite le 5 février, il l'annonce !

Icon Sport

La théorie de la vente de l'Olympique de Marseille a du mal à disparaître des radars. Et c'est normal puisque selon Thibaud Vezirian elle s'est faite le 5 février dernier.

Les fêtes de fin d’année arrivent et certains supporters de l’Olympique de Marseille aimeraient que le Père Noël leur apporte un nouveau propriétaire venu d’Arabie Saoudite. Même si depuis un an et demi, le feuilleton de la vente de l’OM commence à lasser une grande majorité des fans phocéens, le parfum d’une cession est toujours dans l’air. Frank McCourt a beau dire et répéter dès qu’il le peut que son club n’est pas à vendre, dans le camp d’en face il y a Thibaud Vézirian qui lui affirme non seulement que l’Olympique de Marseille est en vente, mais même que c’est déjà fait. Suite à sa fameuse vidéo de février, l’ancien membre de L’Equipe d’Estelle surfe sur cela, et il n’en démord pas, oui l’OM est vendu, accusant au passage Frank McCourt de faire traîner les choses. Et tant pis si aucun élément sérieux ne confirme sa version, le journaliste affirme avoir vu les documents qui prouvent sa théorie. 

Vente OM, c'est la faute à McCourt

Invité de la chaîne Family Football Club, Thibaud Vezirian est revenu sur ce sujet où il a souvent été accusé de surfer sur le buzz, même si en contrepartie il a aussi pris cher. « Je confirme, l’OM est vendu, c’est une fusion acquisition (…) Le problème c’est que parler aux supporters de foot d’une cession d’entreprise on n’est plus sur le même sujet (…) La situation est très claire, le 5 février 2021 il y a eu signature d’un acte de cession, ensuite il y a eu une situation politique et au niveau du club qui a fait que tout était prêt et ça a été repoussé (…) Frank McCourt est toujours au centre de cession nébuleuse, cela a été le cas avec les Dodgers, et là ce qu’il fait aux supporters de l’OM c’est un peu le même genre. J’ai eu une mise en demeure où l’on me reprochait de déstabiliser et j’ai donc décidé de me taire (…) On m’a cherché des casseroles dans les médias où je travaillais, il y a eu des pressions professionnelles. Ils (Ndlr : les dirigeants de Marseille) n’ont pas été clean, il suffisait qu’ils m’appellent pour me dire que je n’étais pas dans le bon timing (…) La seule chose que je regrette c’est d’avoir sous-estimé les hauts et les bas de Frank McCourt (…) L’OM est vendu, il n’y plus d’autre choix (sic). Si je n’avais pas eu de preuves écrites, de virements sous le nez, je n’aurais pas été aussi loin », a confié le journaliste, qui sait que sa thèse est remise en cause par pas mal de monde. En effet, certains journalistes estiment qu'à force de dire que le club phocéen est vendu, TV aura raison, même si c'est dans quelques années.