OM : La VAR part en freestyle, Marseille en est victime

OM : La VAR part en freestyle, Marseille en est victime

Photo Icon Sport

Dès son premier match de la saison, l’Olympique de Marseille a été au cœur d’une retentissante polémique au sujet de l’arbitrage.

Et pour cause, les supporters olympiens ne comprennent toujours pas comment il a été possible qu’Amaury Delerue ne siffle pas penalty en faveur de Marseille pour une main de Jean-Kevin Duverne au cœur de la première mi-temps. L’arbitre de la rencontre a bel et bien été alerté par l’assistance vidéo à l’arbitrage. Mais sans même prendre le temps d’aller voir lui-même les images, M.Delerue a pris la décision de ne pas donner de penalty à l’Olympique de Marseille, ce qui avait rendu fou de rage André Villas-Boas et les joueurs au plus près de l’action comme Morgan Sanson. Interrogé sur Canal +, l’ancien arbitre Tony Chapron a tenté d’expliquer ce gros bug dont l’OM a été victime.

« On voit bien que si on lit le règlement, il a le bras qui est décollé du corps, et il augmente sa surface corporelle. Dans ce cas-là, le règlement dit qu’il y a penalty. D’ailleurs, c’est assez curieux que la VAR ne soit pas intervenue, ou si elle a eu lieu, que ça n’a pas emmené un changement de décision. Mais c’est compliqué pour les arbitres. Tout d’abord, car il y a une nouvelle stratégie des attaquants jouent avec ce règlement en tirant sur leurs adversaires. Et si par chance, il touche le ballon du bras, c’est penalty. Donc c’est une nouvelle stratégie des attaquants qu’il faudra intégré. C’est d’autant plus difficile qu’aujourd’hui, le règlement laisse dans le flou complet. En le relisant, c’est incompréhensible. Il y a des notions présentes sur une page, qui ne sont plus dans une autre. Tout cela est très complexe » a indiqué l’ancien arbitre professionnel, pour qui il n’y aurait évidemment pas eu de scandale, bien au contraire, si le penalty avait été accordé à l’Olympique de Marseille…