OM : La France rabaisse ses coachs, Garcia a mal pour Genesio

OM : La France rabaisse ses coachs, Garcia a mal pour Genesio

Photo Icon Sport

Claude Puel éjecté de Leicester City, il ne reste plus aucun entraîneur français dans les principaux championnats étrangers.

Doit-on en déduire que les coachs tricolores ne sont pas suffisamment compétents ? Rudi Garcia a un avis tranché sur la question. « Je ne vois pas pourquoi les entraîneurs français seraient moins bons que les autres », a répondu le technicien de l’Olympique de Marseille, persuadé que les médias sont responsables de ce phénomène.

« Vous n’avez pas toujours été tendres avec les entraîneurs français. C’est à vous de nous aider. Quand il y a de la qualité, il faut le reconnaître. Ça permettra peut-être aussi de mieux nous vendre à l’extérieur. Si déjà, on n’est pas prophète en son pays, c’est un peu compliqué », a regretté le Marseillais, qui réclame une mentalité plus « cocorico » face à « un lobbying plus efficace dans d’autres pays, pour d’autres nationalités. » Ainsi, certains techniciens comme Bruno Genesio, en fin de contrat à l’Olympique Lyonnais, seront davantage respectés.

Genesio, « c’est incroyable »

« Je ne parle pas de mon cas personnel. Je pense à Bruno à Lyon, par exemple. Il fait un travail formidable. C’est incroyable de voir qu’il peut être sur la sellette, s’est étonné Garcia. C’est assez vaste. J’adore Antoine Kombouaré, et c’est super, mais je ne vois pas pourquoi Olivier Dall’Oglio a quitté Dijon. Je connais les règles du jeu, ce n’est pas le souci. Ça arrivera encore à des coachs. Ça m’arrivera à moi. » Les entraîneurs français seraient-ils sous-cotés ?